C’est à peu près ça si j’ai bien entendu et surtout bien relu les propos du ministre du Redressement Productif ! Il disait sur BFM TV : “Un certain nombre de décisions sont sur le point d’être annoncées du côté de Renault. Sur le haut de gamme. Ils vont créer, je crois, quatre modèles haut de gamme car ils ont décidé d’aller se battre”.

Et comme pour bien laisser la place à son nouveau porte parole (et actionnaire !), le constructeur français n’a fait aucune annonce complémentaire confirmant ou infirmant les propos de l’impétueux ministre. On est d’autant plus surpris que Renault a fait savoir il y a quelques temps déjà qu’aucune décision ne serait prise mais aussi qu’aucune annonce ne serait faite avant la fin de l’année 2012 c’est à dire dans plus de 4 mois. Notre heureux et turbulent ministre serait il dans le secret des dieux de la marque au losange, lirait il dans le marc de Nespresso “Robusta du Vénézuela”, toujours est il qu’il y ait allé de bon coeur et sans retenue en annonçant 4 modèles de luxe et de prestige pour aller mettre une correction aux allemands d’Angela mais aussi aux japonais, aux anglais, aux italiens (là sans Alfa ni Maserati, c’est facile !) et pendant qu’on y est aux américains de Cadillac et Lincoln.

Reste que cela ne veut pas dire grand chose au delà d’un peu de com’ et de buzz car les milieux concernés, les amateurs d’économie et d’automobile connaissent très bien les projets du constructeur et notamment celui d’Initiale Paris qui devrait se faire en deux temps :

1- Relance de la finition Haut de gamme du constructeur

2- Création et mise en vente de modèles spécifiques et luxueux qui seront probablement développés en partenariat avec Mercedes Benz.

Mais nous n’en sommes pas encore là, attendons la fin de l’année ou le début 2013 pour en savoir plus sur cette savoir que nous suivons en même temps que celle de la renaissance d’Alpine. Mais peut être, emporté dans le feu de l’action, le ministre voulait il parler simplement des Clio, Megane, Laguna et Espace Initiale mais on oublie la Latitude qui est une auto coréenne ! Pour en finir avec ce clin d’oeil politico-automobile… de luxe, on ajoutera qu’en parlant de luxe, de voiture et d’une énergie d’avenir, A.Montebourg a mis ce week end une bonne claque a EELV et ses membres dirigeants.

Via BFMTV.