Porsche continue le restylage de mi carrière de son modèle iconique avec les nouvelles 911 Turbo et Turbo S.

A peine quelques mois après le renouvellement des modèles Carrera et Carrera 4 qui inauguraient des motorisations turbo sur les modèles d’entrée de gamme, Porsche vient de lever le voile sur… la nouvelle 911 Turbo. Comment ? Quid ? Encore une Turbo ? Oui, mais celle là, c’est la vraie, l’authentique, celle qui fait rêver depuis les années 70 avec ses légendaires coups de pieds au cul et son comportement difficile à maîtriser, celle qui s’est assagie, domestiquée, qui est passée par toutes les itérations 930, 964, 993, 996, 997. Bref, c’est LA turbo, le modèle hautes performances pour daily driver. Celle que les talibans porschistes tolèrent, contrairement aux nouvelles « Carrera turbo » qui font toujours débat.

Quoi de neuf donc pour cette 991 Mk.2 ou 991.2 ? Tout d’abord, ça pousse plus fort : 20 chevaux de plus pour chaque version (Turbo et Turbo S) pour atteindre respectivement 540 et 580 canassons, grâce à des turbines modifiées et une amélioration des injecteurs. Résultats sans appel : Vmax de 330 km/h pour la Turbo S (320 pour la Turbo), 0 à 100 km/h en 2,9 secondes (ou 3 secondes). Soit un gain de 12 km/h pour la Turbo S par exemple. Et tout ça en consommant moins (selon les procédés de certification) : gain de 0,6 l / 100 km… Oui, je sais, les normes de certification, etc….

Les nouveaux équipements déjà vus sur la Carrera font également leur apparition : le nouveau volant inspiré de la 918 avec son manetino commutateur de mode et un nouveau bouton Porsche Sport Response. Celui-ci permet en quelque sorte de booster la voiture pour une durée de 20 secondes (avec décompte au tableau de bord !). Les systèmes de contrôle de stabilité PASM et PSM ont également été revus pour offrir de meilleures performances, tandis que l’option de hausse de la garde au sol est enfin proposée pour les accès parking problématiques. Le système d’infotainment PCM révélé sur la Carrera fait bien sûr son arrivée sur la Turbo.

Estéthiquement, quelques retouches ont été effectuées sur les boucliers et les phares. De nouvelles jantes 20″ sont également à l’ordre du jour tandis que l’arrière a été substantiellement modifié : nouveaux feux 3D (déjà vus sur le Macan ou la 918) et nouveau capot moteur notamment.

Disponibilité à partir de fin janvier 2016. Prix indicatifs en Allemagne : de 174 669 € (Turbo) à 215 962 € (Turbo S cabriolet).

Rien de bien révolutionnaire, mais une mise à jour bienvenue qui permet surtout de rattraper le déficit d’équipement entre la Carrera de base et le haut de gamme Turbo. Restent encore à traiter les 2 survivantes à moteur atmo : les GT3 et GT3 RS.

Crédit photo : Porsche