Nous nous en doutions tous ! Après le carton du grand Cayenne sur tous les marchés ou presque, le SUV moyen de Porsche a pour lui tous les éléments pour devenir le futur best seller du constructeur de Zuffenhausen. 

Porsche Macan 2014.1

Une taille plus raisonnable, des moteurs moins énergivores mais très performants, une allure dynamique notamment de 3/4 arrière, des prix légèrement plus raisonnable et ce sans compter l’attrait de la nouveauté et du logo doré au petit cheval cabré.
A peine mis sur le marché, pas encore arrivé chez tous les distributeurs et c’est déjà l’engouement total chez les clients acheteurs de ce genre de SUV de luxe. Les ventes ont commencé tellement fort que le niveau de commande atteint des sommets au point que dans certains pays comme l’Allemagne, toute l’allocation de production 2014 est d’ores et déjà vendue. Pour un Macan, c’est désormais en 2015 !

Pour faire face à cette forte demande, la direction de Porsche a annoncé qu’elle allait augmenter les capacités de production annuelle de 60% en les faisant passer de 50.000 unités à 80.000 unités par an dans l’usine de Leipzig. Il faut aussi garder à l’esprit que dans un grand nombre de pays le Macan n’est pas encore arrivé et que seul le Cayenne assure les chiffres de ventes pour l’instant. On peut d’ailleurs se poser la question si le Macan va cannibaliser dès 2014 les ventes du Cayenne ou simplement lui prendre une part « normale » de sa clientèle qui correspond aux clients volatiles et aux amateurs de nouveautés. Possible mais pas certain car les amateurs de SUV à moteur V8, hybride ou diesel puissant devront encore et toujours se retourner vers le Cayenne qui n’a que 4 ans.

Une chose est sur le Macan débute sa carrière sur les chapeaux de roues, sans Launch Control, et ça c’est bon signe pour le constructeur allemand.

Via Business Week, AutoZeitung, Caradisiac.