Panam

Le configurateur de la nouvelle Porsche Panamera est ouvert ! Allons s’amuser dessus…

De la nouvelle Panamera, vous êtes incollables. Grâce à l’article de Régis, vous connaissez sur le bout des doigts les changements par rapport à la précédent génération, les moteurs, les dimensions, les nouvelles technologies et tant d’autres choses. De fait, cet article n’est pas là pour ça. Comme nous sommes un jour férié et qu’on a bien le droit de se reposer un peu, je vous propose d’aller faire un tour sur le configurateur Porsche, où la Panamera vient de faire son retour. L’occasion aussi de vous présenter mes deux choix !

On commence donc avec une 4S et son V6 de 440 ch. Sur celle-ci, priorité au chill et aux voyages au long court. Tout est coché : régulateur adaptatif, cuirs clairs et boiseries, sièges chauffants/massants/ventilés, clim quadrizone, vitrage acoustique, suspensions pneumatique, sono Burmeister de guedin (à…6800 €) et même un ionisateur sont de la partie. De quoi rallier l’Ouest Parisien à la Côte d’Azur en toute quiétude. Montant de base : 115 967 € ; prix final : 154 391 €. Oui oui, il y a bien 38 424 € d’options dans ma configuration.

Mais bon, cruiser sur l’A6, ça va bien 5 minutes. Il faut aussi pouvoir d’amuser ! Et c’est là que rentre en jeu la Panamera Turbo, armée d’un V8 biturbo de 550 ch. Boum. Du coup, le sublimissime Argent GT est forcément de la partie. Les sièges se font plus enveloppants et se parent de noir, le carbone fait son apparition. Pour fumer les cakes au feu rouge en leur faisant croire que je conduis une diesel, j’ai fait enlever le badge à l’arrière et remplacé les quatre sorties d’échappement rectangulaires -signature des Turbo- par les échappements sport, qui sont tout ronds. Du coup, seuls les étriers rouges sont un indice de la cavalerie se cachant sous le capot. Tiens, en parlant de freins, je n’ai pas pris les freins céramique, à mon goût trop peu utiles pour mon usage. En revanche, j’ai coché sans la moindre hésitation le Pack Sport Chrono et les roues arrières directrices, garants de quelques bons moments. Et pas de sièges chauffants ou ventilés ou massants, on n’est pas au Club Med. Ça alourdit la voiture et elle n’en n’a pas forcément besoin, avec ses 2 070 kg sur la balance. Au total, j’ai quand même rajouté 18 414 € aux 156 287 de départ, de quoi faire gonfler la note finale à 174 701 €. Une broutille.

Allez, fini de bavasser, c’est à votre tour ! Cliquez juste ici pour accéder au configurateur et faire votre propre Panamera. Et n’oubliez pas : sky is the limit, votre compte en banque n’étant qu’une considération bassement matérielle.