Sur invitation de Renault, me voici, dimanche 15 juin sur la célèbre Nordschleife (Boucle Nord) du Nürburgring. Comme expliqué précédemment sur le site, je n’étais pas là par hasard… j’étais sur place pour la présentation du nouveau record ainsi que pour la découverte de la nouvelle Mégane RS 275 Trophy-R (voir ici).

L’occasion pour moi de rencontrer, le soir venu, quelques Megane RS 275 Trophy « Classic » devant notre hôtel. Le lendemain s’annonce alléchant car j’aurai droit à une prise en main un peu spéciale de cette nouvelle Trophy : 2 tours au volant… sur la boucle nord !

Je retrouve donc 6 Megane RS Trophy 275 prêtes à en découdre avec l’enfer vert et sont redoutable tracé… 3 en livrée Jaune Sirius et 3 Noir Etoilé. Tous les véhicules sont équipées des amortisseurs Öhlins Road&Track, des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, des jantes en 19 pouces et du stripping latéral « Trophy ».

Après une nuit plutôt courte, me voici prêt à me lancer sur ce circuit que j’apprécie tant…
8h30 pétante à l’ouverture, j’embarque dans une Trophy-R pour un « hot-lap » mouvementé ! Cette Mégane RS 275 Trophy-R est rivée au sol, et il est vraiment impressionnant de voir avec quelle facilité et à quelle vitesse nous pouvons aborder certains virages très difficiles du circuit. Plusieurs fois même je suis surpris de voir que certains virages passent « pied au plancher », là où je serais rentrer presque debout sur les freins…

Voici, en vidéo, une petite vidéo de cette hot-lap avec en passager un de nos confrères du Garage des Blogs :

 

L’heure est enfin venue pour moi de me placer coté conducteur de cette Mégane RS Trophy 275. Comparé à une Trophy 265, on retrouve un intérieur plus appréciable avec l’emploi d’Alcantara (sièges, volant, soufflet de levier de vitesses, etc…) ainsi que l’utilisation du R-Link.

Une petite pression sur le bouton « Start » et voilà que l’Akra’ se réveille. On retrouve un grondement typique des voitures « libérées », quelques coups de gaz au point mort viendront confirmer la belle sonorité émise par cette ligne Akrapovic spécifique.

Voila que je rentre en piste… les premiers passages de rapports confirment la « violence » de l’échappement, le son est juste parfaitement maitrisé, on retrouve le souffle du turbo typique des Mégane 250 et 265 mais agrémenté cette fois d’un son bien grave. Les virages s’enchainent mais ne se ressemblent pas, ce circuit est vraiment incontournable. La voiture bronche pas, comme posée sur un rail. Les Michelin Pilot Sport Cup 2 montent en température et se stabilisent à un niveau d’adhérence élevé.
La direction est d’une précision presque déconcertante et grâce à elle on connait les moindres défauts de l’asphalte qui sont transmis au volant et aident à savoir où on pose le train avant de la Mégane. On a donc un contrôle total du véhicule ce qui nous met plutôt bien en confiance. Un petit ‘Bip’ nous prévient que nous approchons la zone rouge, ce qui permet un passage de rapport optimal sans même avoir à quitter la piste des yeux. On retrouve aussi un freinage au mordant impressionnant, et sur mon deuxième tour j’ai pu freiner une bonne dizaine de mètres plus tard à l’abord de quelques virages. Concernant la puissance moteur, n’ayant pas essayer de version 250 ou 265 auparavant, je ne saurais pas dire si la différence de puissance est perceptible ou non.

Pour vous faire profiter pleinement de cette prise en main, voici en vidéo un tour de Boucle Nord au volant de cette nouvelle Mégane RS Trophy 275 :

 

A l’heure actuelle, je pense que cette voiture doit être un des meilleurs compromis Quotidien-Circuit sur le marché. Dans l’attente d’un essai sur une durée plus longue, je tiens à remercier Renault Sport pour leur invitation.

Crédits Médias : Emeric CADART pour blogautomobile / Vincent pour le Garage des blogs / Renault Sport / Youtube.