Le directeur financier de PSA Jean-Baptiste de Chatillon de dire :« C’est un premier trimestre positif qui permet de renouer avec la croissance du chiffre d’affaires, après beaucoup de trimestres difficiles ». Si la base du discours est différente chez Renault, on reconnait chez l’autre constructeur automobile français que ça va mieux comme le montre les chiffres ci après. 

PSA et Renault vont mieux

Le chiffre d’affaires de PSA Peugeot Citroën a progressé de 1.9 % au premier trimestre de 2014 pour atteindre 13.3 milliards d’euros, grâce à la hausse du nombres de ses immatriculations et de ses prix. Ces hausses ont compensé les effets négatifs des taux de change pas forcément favorable pour la monnaie européenne.
PSA a ainsi vendu quelques 726.000 véhicules dans le monde sur la période soit une progression de 7.7% par rapport à l’an passé. Le chiffre d’affaires de la division automobile s’inscrit en hausse de 2.0 % sur le trimestre à 8.9 milliards d’euros. Pour 2014, le groupe estime que le marché automobile européen va croître d’environ 3.0 %. Par ailleurs le groupe automobile compte sur une croissance du marché chinois de l’ordre de 10.0 % sur le même période. En revanche, PSA prévient, l’ensemble des marchés d’Amérique latine devrait reculer de 7 % et celui de la Russie d’environ 4.0 à 5.0%.

Attention ici on ne parle que de la marque Renault et non de Renault et de ses filiales (Dacia et Samsung). Renault a réalisé un chiffre d’affaires de 8.257 milliards d’euros au premier trimestre 2014. Celui ci est stable par rapport à la même période de 2013 mais dans une « fameuse » formule qui expurge les effets de change et un impose une structure identique, le C.A pour le premier trimestre de l’année progresse de 5.1%.
Le chiffre d’affaires de la division automobile est lui aussi resté stable à 7.727 milliards d’euros. Dans un marché automobile mondial en hausse de 4.7%, les immatriculations du groupe Renault s’accroissent de 5.1% au premier trimestre 2014 pour atteindre les 636.239 unités. Le constructeur fait remarquer que cette progression est en partie due à des marchés automobiles européens mieux orientés et aux succès des nouveaux modèles (Clio, Captur, Scenic Xmod). Au niveau mondial, le SUV Duster demeure le véhicule le plus vendu du groupe avec déjà 97.280 unités écoulées ce qui laisse envisager une année 2014 qui pourrait être comprise entre 375.000 et 400.000 exemplaires. 

Des chiffres qui vont donc dans le bon sens, surtout pour PSA qui repart à l’assaut des marchés avec toutefois une vraie priorité… le marché chinois !

Via Renault, PSA.