Afin de poursuivre sa montée en puissance et parvenir à devenir numéro un mondial du secteur automobile d’ici à 2018, le groupe Volkswagen vient d’annoncer que le montant total de ses investissements pour les cinq prochaines années va dépasser la barre des 84 milliards d’euros ! Ceci sans compter les 18 milliards investis sur fonds propres par les co-entreprises établies en Chine afin d’élargir les gammes et d’améliorer les sites de production.

VW Wolfsburg

Plus de 102 milliards d’euros d’investissement, ce chiffre a de quoi donner le tournis tant pour les analystes financiers ou économistes que pour certains capitaines d’industries qui courent après quelques milliards ou réduisent de manière drastiques leurs gammes.
A la lecture des documents fournis par le groupe allemand on découvre que 60 % des investissements industriels seront réalisés en terre allemande. Au programme de ce projet industrialo-financier, on note une redéfinition de la gamme, l’arrivée de nouveaux modèles, le développement de motorisations hybrides et un peu électriques, l’attaque et la conquête de nouveaux marchés (Afrique notamment), création de nouveaux segments et de nouvelles niches de produits, mise en place des normes Euro 6 sur l’intégralité de la gamme (VP+VU), modernisation et création des sites de production, lancement en 2014 d’une nouvelle marque (a priori en entrée de gamme). On constate en lisant les chiffres et documents que près de 66% de ce budget concerne le développement de nouveaux modèles, de nouvelles motorisations et de technologies de nouvelle génération.

En agissant de la sorte en Europe et dans le monde entier le groupe Volkswagen se donne les moyens financiers pour parvenir à être N°1 mondial dès la fin de l’année 2018 et certains concurrents peuvent avoir quelques craintes en voyant les projets et objectifs du géant wolfsbourgeois qui ne s’est jamais aussi bien porté !

Via Volkswagen.