Le groupe automobile français poursuit sa chasse aux frais financiers, sa course à la recherche du moindre et s’attaque désormais à ses filiales à l’étranger. Ainsi nous avons appris il y a peu que désormais, il n’y aura plus deux importateurs par pays mais un seul pour les deux marques regroupées dans un seul lieu.

C’est le cas pour l’Allemagne qui ouvre le bal international avec e regroupe de Citroën Allemagne et Peugeot Allemagne qui seront dans quelques semaines situées sur un même site à Cologne. Exit donc les deux grandes structures et plusieurs centaines d’emplois sont menacés puisque chaque nouvelle structure assurera le travail pour les deux marques. Ainsi les gens feront du marketing aussi bien pour la marque aux chevrons que celle au lion. Ces regroupements concernent tout l’administratif, le commercial, le marketing, la distribution et le SAV. Il en est de même en Suisse où les salariés on appris hier que le siège de Citroën, implanté depuis 90 ans à Genève était fermé ainsi que celui de Peugeot à Berne. Les deux filiales sont regroupées dans une seule entité qui sera située à Zurich. Il semble par ailleurs que PSA ne laisse pas le choix à ses collaborateurs, c’est « tu viens ou tu pars » ! Pas terrible pour les familles et la vie des gens qui travaillent pour le groupe français. Et ce n’est pas tout puisqu’au Royaume Uni , PSA vient d’indiquer que les deux filiales seront désormais situées dans une seule structure implantée à Coventry.

Officiellement, PSA annonce vouloir renforcer les synergies entre les deux marques. Officieusement on comprend que PSA court après le moindre centime même si cela doit avoir des répercussions sur la vie des marques à l’étranger mais dans l’immédiat, il faut des sous, des sous , des économies, moins de charges mais hélas aussi indirectement moins de clients ! Les autres pays d’Europe suivront dans les prochains mois.

Quelle sera la prochaine étage, la naissance des concession bi-marques comme du temps de Peugeot Talbot… mais on connait tous ce qui est advenu de Talbot !

Via LeRépublicainLorrain, LaTribuneDeGenève.