Les négociations et la finalisation du projet de partenariat avec prise de participation au capital se poursuivent entre les groupes français et chinois mais l’on a appris que l’argent n’était pas le seul enjeu de ces discussions puisqu’il semble que des transferts de technologie soient au programme et notamment le nouveau système Hybrid-Air dévoilé par PSA il y a moins d’une année.

peugeot system hybrid air

Les deux entreprises étudient l’opportunité et la faisabilité de partager ensemble la technologie Hybrid-Air qui intéresse fortement Dongfeng notamment au vu des normes anti-pollution de plus en plus drastiques mise en place en Chine par l’état et les municipalités.
On rappelle que PSA a annoncé être en mesure de mettre sur le marché un ou plusieurs modèles Hybrid-Air en 2016 et pour aider au développement et à l’industrialisation du projet, Dongfeng semble bien être le partenaire quasi idéal notamment grâce à sa trésorerie… Sachez aussi que PSA ne parle Hybrid-Air plus qu’avec Dingfeng, les autres partenaires possibles ont quitté la table des négociations.
De son côté l’état français verrait d’un bon oeil le rapprochement technologique et financier entre les deux constructeurs en s’évitant, comme futur gros actionnaire de PSA, de remettre la main à la poche pour ce projet car on oubliera pas que l’état a déjà mis de l’argent dans l’Hybrid-Air au travers des aides données par l’ADEME et le CGI (Commissariat Général à l’Investissement).

Cette nouvelle technologie apparait donc comme crucial et doit en effet venir en complément de l’Hybrid4 dans les prochaines années sur les futurs modèles de PSA. Dongfeng profiterait de ce système de propulsion en Chine pour les autos de la co-entreprise mais aussi pour ses propres modèles.

Il va sans dire que que ce projet doit avancer dans le bon sens car PSA est en retard sur ses objectifs en matière de voiture hybride puisque le groupe aura mis à la route en 2013 moins de 25.000 unités ce qui est assez loin de l’objectif initial qui était de 40.000 véhicules/an. Depuis 2011, PSA a livré un peu plus de 50.000 Hybrid4 pour l’ensemble de ses deux marques, ce qui n’est pas mal mais encore insuffisant. A suivre.

Via PSA, LesEchos, AP.