Déjà présent en Slovaquie depuis plus d’un semestre, notamment pour tester et valider le fonctionnement de son processus de commercialisation et d’après vente, Qoros annonce qu’il n’arrivera pas en Europe avant l’année 2016 et non le second semestre 2015 comme cela était prévu initialement.

Le constructeur chinois semble apparemment vouloir mettre toutes les chances de réussites de son coté et prend un peu de temps pour s’implanter, faire les bons choix stratégiques et commerciaux. Si l’on en croit les propos de Stefano Villanti, directeur des ventes de la nouvelle marque automobile, il faut bien s’installer dans l’Union Européenne puisque ce sera un marché qui va beaucoup compter pour Qoros qui annonce vouloir y vendre au minimum 10% de sa production. 

Sachez que dans deux ans, Qoros ne viendra pas sur nos marchés avec la seule Qoros 3 Hatchback dans son catalogue mais avec une gamme déjà plus importante que… celle d’Alfa puisque composée d’au moins 3 modèles dont la Qoros 3, un crossover que nous connaissons déjà et un SUV à 4 roues motrices.

Via Qoros, AP.