C’est la nouvelle idée du gouvernement pour vider les poches des automobilistes limiter la vitesse sur les routes : les radar tronçons.

Comment ça marche?

Les radars tronçons sont déjà fonctionnels mais pas encore déployés: en fait le ministère des transports a commencé à expérimenter ce genre de radars avec le Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement (CETE).

L’installation actuelle existe depuis 2003 sur l’A10 au Nord d’Orléans et est composée de deux radars installés à 12 kilomètres de distance. Avec chacun 3 caméras, ils mesurent la vitesse moyenne des automobilistes sur la portion de route / d’autoroute.

Pour le moment il est utilisé uniquement à des fins de sensibilisation puisqu’il affiche aux conducteurs leur vitesse moyenne et surtout s’ils sont en excès.

Pourquoi ce système est-il intelligent?

On sait que les radars sont nécessaires tant les gens sont incapables de s’auto-réguler mais le problème est que les radars actuels ne font que forcer les gens à prendre des risques pour ralentir brutalement (ce que dit d’ailleurs Georges Mothron député UMP du Val d’Oise) et ils réaccélerent une fois le radar passé.

Avec les radars tronçons il sera plus difficile de tricher et les gens ne pourront pas juste « piler » avant.

Quel objectif pour le gouvernement?

On ne sait pas encore si notre cher gouvernement veut l’utiliser de façon répressive (ce qui abimerait le business des signaleurs de radars tel le Coyote) ou de façon pédagogique.

Une bonne idée serait « d’inviter » les gens à un stage montrant les conséquences d’un accident à haute (et basse) vitesse pour leur faire réaliser que leur petit squelette résistera difficilement à la vitesse qu’ils donnent à leur véhicule et qu’avec ça, ils peuvent en plus tuer des innocents…

Le but est surtout d’atteindre la barre symbolique des 3000 morts par an sur la route. Comme vous le savez notre gouvernement est très axé « quotas » et chiffres.

Nous en sommes à 4262 morts en 2009 (une baisse de 0.3% vs 2008). Il faut rappeler que la vitesse n’est pas seule en cause : l’alcool est à l’origine de 34% des accidents mortels toute l’année et 42% le weekend…