Carlos Ghosn vire Carlos Tavarès chez renault

Réunis en urgence ce matin, le conseil d’administration de Renault et bien sur le patron de l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn ont décidé de mettre fin aux fonctions de Carlos Tavarès.

Cette éviction fait suite à la sortie médiatique d’il y a une quinzaine de jours du numéro 2 de Renault de Carlos Tavarès. Pour rappel, le directeur de Renault avait déclaré :« Nous avons un grand patron et il est là pour rester. Quiconque se passionne pour l’industrie, pour l’industrie automobile parvient à la conclusion qu’à un moment donné vous avez de l’énergie et de l’appétit pour devenir numéro 1.  Mon expérience serait bonne pour n’importe quel constructeur. Pourquoi pas GM ! Je serais honoré de diriger un groupe comme celui-ci. »

Ces propos ont fortement choqué les autres dirigeants de Renault et à peine rentré de congés d »été, Carlos Ghosn a sanctionné fermement et sans délai en congédiant C.Tavarès. Et sur ce coup, on découvre que même les syndicats sont derrière Carlos Ghosn notamment FO qui faisait connaitre sa position hier en interne via la publication d’un flyer qui disait : » Comment se fier encore au bien fondé d’un dirigeant, directeur général délégué aux opérations, qui montre aussi peu d’implication et qui, par pure ambition personnelle, lorgne déjà avidement sur nos concurrents ?. »

La « messe » était dite semble t-il depuis quelques jours et si cela fait un peu désordre dans l’image extérieure de Renault (après la fumeuse affaire d’espionnage qui avait coûté la place à Pelata remplacé par… Tavarès), il y a fort à parier que ce soit Carlos Tavarès qui paye cash cette éviction plutôt que le constructeur qui va voir très rapidement sa direction réorganisée par Carlos Ghosn et ses services.

Via AFP, LesEchos.