Espace 4Le mois dernier, nous vous présentions les premières images des prototypes du futur remplaçant de l’Espace. En ce dimanche de mars (presque) printanier, les amoureux de la marque vont être ravis, puisque nous sommes aujourd’hui en mesure de franchir le cap suivant, avec ces premières images du modèle définitif !

Les prototypes du mois dernier laissaient entrevoir un véhicule assez proche du concept-car Initiale Paris présenté au dernier salon de Francfort. Bonne surprise, ces premières images confirment largement cette impression. Si l’on a souvent pu reprocher à Renault de nous vendre du rêve avec de jolis concept-cars pour ensuite produire des modèles de série qui ne s’en inspiraient que de manière très lointaine ce nouvel Espace sera, une fois n’est pas coutume, extrêmement proche du concept-car qui le préfigurait.

A quelques détails près, comme les rétroviseurs et deux-trois bricoles par-ci par-là, nous retrouvons donc le Concept Initiale Paris en tenue civile, prêt à prendre la route avec la famille. Avec ou sans d’ailleurs, puisque, comme prévu, ce nouvel Espace s’éloigne de la formule qu’il a lui-même lancée il y a trente ans pour tenter une nouvelle recette. Un trentenaire visiblement pas décider à se caser puisqu’il a choisi de privilégier le sport à la famille, en adoptant un esprit proche de celui du très dynamique Ford S-Max, le côté « crossover » en plus.

Espace 9Espace 9Espace 9

Les phares adoptent enfin une signature lumineuse plus personnelle que jusqu’à présent chez Renault, une évolution conforme à ce que nous avait annoncé le designer Laurens Van Den Acker lors de notre interview en septembre dernier. Notez le bouclier avant dans l’esprit de celui du Captur (comme toute la face avant à vrai dire). Les plus observateurs d’entre vous remarqueront également la présence d’un toit panoramique qui a le grand mérite d’être ouvrant, semble-t-il.

La vocation sportive de l’engin devrai toutefois rester purement théorique, au moins au début. Au lancement, nous devrions en effet nous contenter, en essence, du 1,6 L d’origine Nissan dans sa version 160 ch et, en diesel, du 1,6 L dCi en 130 et 160 ch. Des motorisations un peu justes au regard des prétentions haut de gamme de la griffe Initiale.

En attendant de le retrouver d’ici la fin de l’année, je vous propose de redécouvrir ces deux illustrations de l’ami cavalino qui étaient, comme vous pouvez le constater, assez proches du véhicule final.

Via Jokeforblog