Renault et ses partenaires du projet Seine Aval Véhicules Electriques ont enfin donné officiellement le départ de l’expérimentation grandeur nature du projet qui doit se mettre en place dans les Yvelines autour des voitures électriques et dont on parle depuis deux ans mais qui semblait au point mort depuis le printemps 2010.

C’est donc depuis la concession Renault de Mantes la Ville que l’Alliance Renault-Nissan, le conseil générale des Yvelines, la région Ile de France et l’EPAMSA ( Etablissement Public destiné à la mise en oeuvre du projet Seine Aval ) ont officiellement ce projet grandeur nature qui va permettre de juger de la viabilité et de la capacité d’un  tel projet électrique à s’insérer dans la vie automobile de tous les jours. Ainsi ce sont 51 communes du département qui sont concernées et qui vont devoir mettre en place dans les prochains mois 250 bornes de recharges électriques ( 5 par ville ). Il semble que quelques bornes soient déjà installés chez des clients signataires du protocole et le réseau Renault local se dit au point et prêt à suivre l’expérimentation.

 

Les premiers clients ont pris possession de leurs autos ( des Fluence et des Kangoo ZE en attendant les Leaf  ) lors de cette cérémonie inaugurale. Ainsi l’EDF etla SOTREMA, gestionnaire de parkings, ont pris livraison des premiers VU ZE du constructeurs français.

Les signataires du projets se sont donc engagés à installer des bornes de recharge sur la voirie publique et privée, sur les parkings privés ( ou des entreprises ) mais aussi publics. Les particuliers qui sont impliqué dans ce projet d’une durée de 18 mois et qui ont un garage chez eux ou un box alimenté en électricité seront aussi équipés en bornes d’alimentation électrique.

Total est aussi associé au projet puisque deux stations services du pétrolier français seront équipées d’une borne de recharge rapide ( ce qui ne sera pas le cas partout ( coût + sécurité ). Comme nous l’avions vu il y a quelques semaines, c’est Schneider Electric qui est le fournisseur de l’infrastructure de recharge et qui aura en charge la gestion de l’énergie associée, autrement dit l’électricité. Thierry Koskas et Bernard Cambier représentaient le constructeur pour cette cérémonie emprunte de sérieux et de sollenité comme on sait le faire chez Renault quand il s’agit des fameuses ZE !

Ci dessous toutes les vidéos que j’ai pu trouver au sujet du projet Seine Aval.( attention c’est de la com pavée de bonnes intentions !! )

Un projet qu’il faudra suivre dans les 18 prochains mois et qu’il faudra voir vivre et se mettre en place pour vérifier la pertinence d’un tel système déstiné au voitures électriques et ce d »autant que certaines voix s’élèvent déjà pour pointer la participation des collectivités locales et régionales ( influence sur les impôts ) à ce projet d’ordre privé… mais cette démarche de faire payer la vertitude Renault par l’ensemble des français ne fait-elle pas parti du projet mis en place par Carlos Ghosn et ce jusque dans l’indemnisation de salariés licenciés abusivement ! Quoi, moi je n’ai rien dit…