C’était fait, c’était plus fait et finalement ça va se faire si l’on en croit les dernières informations officielles données aussi bien par le contructeur que par l’état algérien.

Comme nous le disions il y a quelques temps, il aura fallu à Renault et à l’Algérie près de 2 années pour parvenir à la mise en place d’un accord en vue de l’implantation d’une usine Renault ce grand pays du Maghreb. Ainsi c’est le 25 mai dernier que les deux parties ont signé un accord cadre qui ouvre la voie à la mise en place d’un accord définitif en vue de l’installation d’une usine Renault en Algérie.

Un porte parole du constructeur français précise que malgré la signature de cet accord les discussions et négociations sont toujours en cours en vue de la finalisation du projet. Cette nouvelle unité produira des voitures destinées au marché intérieur algériens et probablement à d’autres marchés d’Afrique du nord mais en aucun cas les voitures produites de l’autre coté de la Méditerranée ne seront exportées vers l’Europe. Selon les premières informations disponibles, l’usine algérienne devrait produire dans un premier temps essentiellement des Renault Symbol (en fait des Clio 2 restylées et avec un coffre).

Enfin si les discussions semblent s’éterniser ce n’est ni à cause de l’entreprise, ni à cause de la nature du projet mais c’est, comme  je vous le disais il y a quelques temps à cause d’un problème de localisation de l’usine. D’un coté Renault souhaiterait une implantation dans l’Algérois, de l’autre l’état qui veut privilégié l’installation à 300-350 km à l’est d’Alger afin de dynamiser cette région du pays. C’est là la principale pierre d’achoppement entre les deux parties mais il y en a une seconde qui concerne l’ambition du projet. Selon l’état algérien Renault pourrait faire plus notamment en terme de volumes produits. L’accord cadre est signé, les deux parties veulent finaliser le projet dans les prochaines semaines ou les prochains mois, il y a donc fort à parier qu’avant la fin de l’année on parlera d’une date de début de chantier de construction de l’usine ainsi que d’une date de début de production. A revoir.

Via AFP.