C’est par l’intermédiaire d’un communiqué de presse et d’une belle photo que le constructeur français nous confirme bien et définitivement que la prochaine génération du Trafic sera fabriquée dans l’usine normande de Sandouville. 

Renault fait savoir qu’il compte produire annuellement quelques 100.000 véhicules et que cela, il se donne les moyens de la réussite en investissant quelques 230 millions d’euros dans le site industriel qui va donc être réorienté en matière de production automobile (quid du site anglais de Luton où l’on fabrique des Vivaro ?). Ainsi Sandouville va passer de la production de VP (actuellement Laguna et Espace) à celle de VU et de ses dérivés. Depuis sa création il y a 48 ans, l’usine Renault n’avait produit que des voitures particulières mais à partir de 2015, elle ne produira plus que des utilitaires une fois que les Espace et Laguna auront quitté les chaines de Sandouville pour d’autres cieux ou plus surement d’autres usines (le futur Espace devant notamment être produit à Douai).
Avec cette réorientation industrielle c’est un chapitre de la vie de Sandouville qui se ferme mais qui permet aussi le maintien de l’emploi en Normandie ce qui n’est pas rien actuellement.

Via Renault.