VW et Suzuki discutent de nouveau

Il y a longtemps que nous n’avions pas parlé du houleux partenariat entre Volkswagen et Suzuki. Quasiment 18 mois après les menaces réciproques de l’un et de l’autre de tout mettre à plat, d’aller au tribunal, de prendre le contrôle (surtout valable pour le groupe le allemand) sans oublier les mots doux que ce sont lancés les deux patrons.

Le temps aidant, les esprits se sont apaisés et les deux « partenaires » sont actuellement en discussion sur le sujet de l’avenir de leur coopération. On les pensait définitivement brouillés et ce jusqu’à la mort de l’un ou de l’autre mais il n’en est rien puisque les deux constructeurs viennent de relancer une série de discussions dans un bon esprit et avec la volonté d’éviter le clash !

L’objectif initial et prioritaire de cette cession de discussion serait de renforcer la coopération entre Suzuki et Volkswagen. Ains sii les negociations venaient à ne pas aboutir les deux partenaires casseront leurs liens à l’amiable et de façon « civilisée », c’est à dire sans procès et autres déclarations fracassantes. Si tel était le cas, Volkswagen revendrait simplement les 19,9% qu’il possède dans Suzuki et le japonais revendrait en même temps les 2,5% qu’il possède chez Volkswagen Group.
Mais il semble que ce ne soit pas l’objectif primordial de ces rencontres puisqu’on parle surtout de restauration du projet commun, de collaboration et de projets communs. D’ailleurs on a appris que Osamu Suzuki et Ferdinand Piëch discutent ensemble pour éviter les déboires judiciaires. Une affaire à suivre.

Via Bloomberg.