On doit l’information au colonel Biofarina, commandant militaire du Palais de l’Elysée en charge de la mobilité des personnels. Le lieu de travail du chef de l’état pourrait remplacer la majeure partie de son parc automobile diesel (essentiellement des Peugeot) par la voiture électrique de Renault, la Zoé.

Des voitures électriques à l'Elysée

Selon le colonel cela permettrait de faire des économies en carburant de l’ordre de 10.000 litres par an (~16.000€) et d’éviter le rejet d’environ 10 tonnes de CO2 dans l’air. Pour voir si le projet est viable, les services de l’Elysée travaillent sur un test qui compte 5 Renault Zoé gracieusement mises à la disposition des services de la présidence pour une session qui a débuté en septembre dernier et qui durera jusqu’à la fin de l’année. Le colonel Biofarina d’expliquer que ce test grandeur nature permet d’évaluer la pertinence d’un achat futur, qui permettra à terme, normalement fin 2014-début 2015 de remplacer l’intégralité du parc de la Présidence par du tout électrique et éventuellement des Renault Zoé.

C’est donc un parc de plus de 300 voitures Peugeot diverses et variées (toutes payées ou presque) qui pourrait basculer vers la citadine électrique de Renault dans une petite année.

Au final, on peut se poser plusieurs questions comme celles ci :
Cet achat est-il pertinent (300-310 voitures à environ 10.000€ l’unité à comparer à 16.000€ de gasoil chaque année) à un moment où l’état doit rogner sur toutes ses dépenses ?
Cela est-il  vraiment nécessaire pour séduire l’électorat vert ?
Ce ne sont pas 300 Zoé (subventionnées par l’état) de plus placées par Carlos Ghosn qui feront de cette citadine un succès !
Est ce bienvenue de « virer » toutes les Peugeot à un moment où l’état français entre au capital de l’entreprise privée ?

Sachez enfin que le chef de l’état ne roulera pas en Zoé car la voiture ne peut pas être blindée et il gardera son habituelle et actuelle Citroën C6. Et pour ce qui est de la recharge des futurs VE élyséens, sachez que les parkings dispose… actuellement d’une seule borne de recharge. Un dossier vert à suivre dans les prochains mois.

Via FranceBleu.