Avec cette annonce, le constructeur français lève un vraie incertitude auprès des acheteurs particuliers mais aussi auprès des loueurs. Ainsi Laurent Deloison, directeur du département « véhicule électrique » chez RCI Banque ( DIAC ) assure l’affaire en expliquant :  » Aucun concessionnaire, distributeur ou revendeur du véhicule d’occasion ou en LLD n’aura à se poser la question de l’acceptation de la location de la batterie. Nous accepterons automatiquement tous les clients qui achèteront le véhicule en neuf ou en occasion ».

Bel engagement qui va dans un premier temps sécuriser les loueurs qui ne savait comment faire avec leurs futurs clients pour la location des batteries ou lors de la revente des autos après les retours de loc’. Pour les loueurs, il suffira de définir avec les clients un kilométrage et une durée et de faire remonter l’information jusqu’à RCI Banque qui donnera le prix de la location des batteries et qui s’engagera par écrit d’accepter l’acheteur d’une Renault ou d’une Nissan électrique.

Dans ce schéma de location, cela permettra aussi à Renault de connaitre le client final, de connaitre l’utilisation de la voiture et au final de la garder captif dans une fond de roulement commercial dédié aux VE mais pas seulement ! Ce système permet aussi de gérer la VR ( valeur résiduelle des VE en assurant les possibilités de revente sans contrainte. Une Renault ZE sans assurance pour la re-location des batteries risquait bien de perdre très vite toute valeur pour la revente au bout de 24-36 ou 48 mois et en procédant de la sorte, Renault et sa filiale financière assurent la viabilité du système et la pérennité de l’avenir des ZE qui n’est toujours pas garanti. Par ailleurs Laurent Deloison assure que ce business model permet aussi aux clients ( VN et VO ) de bénéficier d’une garantie durant toute la durée de vie des batteries mais on peut néanmoins soulever un problème sur les auto qui arriveront un jour à l’age de 7 ou 8  ans et qui devront obligatoirement changer de pack de batteries pour vivre encore et là Renault va t-il s’engager de la même manière avec le client qui devra louer les batteries ? Rien n’est moins sur et on peut imaginer que la grosse ( ou énorme ) décote se fasse entre 6 et 8 ans si Renault n’est pas là pour les clients de 3eme ou 4eme main. A voir à l’usage mais si Renault reste engagé sur la même voie que pour le neuf ou l’occasion récente, cela devrait aider à la vie et à l’image commerciale des Renault ZE.

Reste deux cas à ne pas négliger, d’abord celui des locations de batteries impayées et L.Deloison explique qu’avant d’être un risque pour les batteries, cette situation est un risque pour l’auto et cela fait parti des risques clients habituels qui sont chiffrés et budgetés. D’ailleurs le responsable de RCI Banque nous fait savoir que ce risque apparait moins important chez les futurs clients ZE que chez les « thermiques »… surement une question d’image et d’approche du produit ! Le second cas que L.Deloison n’a pas abordé et qui existe réellement c’est celui du client fiché ( FICP-BDF ) qui vient acheter une Renault ou Nissan ZE au comptant et qui, bien sur, devra louer les batteries. RCI Banque et Diac vont ils alors s’engager de la même manière et sans problèmes, rien n’est moins sur d’autant qu’il ne faut pas oublier que les clients que l’on dit « fichés » ne sont pas forcément des mauvais payeurs pathologiques mais de plus en plus des gens qui ont subi les aléas de la vie et de l’économie et qui ont besoin d’une auto. Une réponse de Renault sur le sujet serait une bonne idée pour complèter les détails de cette affaire. Je finirais par le problème de l’assurance et de la double propriété ( Batteries d’un coté, voiture de l’autre ) mais il semble que RCI travaille à la mise en place d’un contrat d’assurance spécifique en interne et d’un avenant destiné aux compagnies d’assurances et aux mutuelles.

Pour revenir sur les tarifs de locations des batteries, revoici la tarification de base qui sera mise en place pour les autos commercialisées dès cet automne.

Twizy 45 avec 7500 km/an et 36 mois de location : 45€ TTC/mois

Twizy Technic avec 7500 km/an et 36 mois de location : 49€ TTC/mois

Fluence ZE avec 10000 km/an et 36 mois de location : 79€ TTC/mois

Kangoo ZE (VU) avec 15000 km/an et 48 mois de location : 72€ H.T/mois ou 86.11€ TTC/mois.

 

Via Renault.Auto-actu.