zoe-03

Quatre ans après sa première présentation au grand public, la Renault Zoe se voit offrir une mise à jour plus qu’intéressante, prenant la forme d’un nouveau pack de batteries. Résultat : 400 km d’autonomie !

C’est un Carlos Ghosn radieux qui s’avance pour la conférence de presse Renault de ce Mondial 2016. Radieux, car sa gamme électrique truste la première place des ventes au niveau européen. Mieux : en prenant en compte Nissan, l’Alliance représente le numéro 1 incontesté des VE dans le monde. Ça valait bien le coup d’offrir une petite mise à jour à la voiture star de cette gamme : la petite Zoe.

zoe-02

Un restylage ? Grand dieu, non. Rien ne change à l’extérieur, si ce n’est l’apparition de nouvelles jantes et de deux nouvelles teintes : un Gris Titanium et un Rouge Intense (enfin une couleur un peu vive !). A l’intérieur ? Pas grand chose non plus. Des nouvelles selleries (dont du cuir sur le haut de gamme), quelques nouveaux placages, et basta. Ah si, le R-Link, le module de navigation, est mis à jour pour une meilleure connectivité avec votre téléphone, avec par exemple la possibilité d’envoyer une destination d’un terminal vers l’autre.

On découvre aussi le Z.E. Trip, qui, un peu à la manière du GPS Tesla, permet d’adapter automatiquement le trajet planifié en fonction de l’autonomie de la voiture et des bornes de charges sur la route, afin de potentiellement s’y arrêter recharger la voiture pour arriver à destination. Notons aussi avec bonheur l’arrivée d’un Z.E. Pass promettant de pouvoir se recharger sur tous les réseaux, qu’ils soient publics ou privés (c’est une bonne nouvelle, étant donné l’agaçante habitude de se contrefoutre de l’interopérabilité).

Mais bon, tout cela n’est que détail comparé à LA nouveauté. Celle-ci prend le doux nom de ZE.40. 40 pour…41 kWh d’accus (soyons logiques). Car oui, une nouvelle batterie est disponible, avec une capacité quasiment doublée par rapport à l’ancien bloc de 22 kWh. De quoi porter l’autonomie à 400 km -soit 300 km réels d’après Renault. Une autonomie pareille, ça commence à causer. Mais comment ont-ils fait ? Tout simplement une histoire de chimie, avec une augmentation de la densité énergétique des cellules, ce qui fait que l’espace intérieur n’est nullement impacté par l’augmentation de la capacité. Deuxième bonne nouvelle : ce pack est d’ors et déjà disponible à la commande et les premiers exemplaires devraient être sur la route d’ici la fin de l’année.

Deuxième bonne nouvelle : le pack continue d’être assemblé à Flins (78), là ou la Zoe voit le jour, et son moteur est toujours produit à Cléon, à quelques encablures d’A13. Et enfin, une dernière bonne nouvelle pour les actuels possesseurs de la petite citadine électrique, puisque ce nouveau pack de batteries sera interchangeable avec l’actuel -moyennant finances, cela va de soi. Comptez 3 500 € pour une batterie toute neuve et une autonomie quasi doublée.

zoe-13

Côté tarifs, la Zoe ZE.40 gonfle ses tarifs de 1 500 € comparé à l’ancienne version. Cela donne une entrée de gamme à 23 600 €, soit 17 200 € bonus compris…auxquels il faudra, ne l’oublions pas, ajouter la fameuse location de batteries. Cependant, l’offre a été simplifiée, avec dorénavant deux choix possibles : l’option « Flex » à 69 €/mois pour 7500 km/an, ou l’option « Relax », sans engagement ni limite de kilomètres, pour 119 euros/mois.

Avec cet upgrade surprise, Renault frappe fort et se remet en place dans la course des VE, à l’heure où tout le monde ne parle que de la Model 3 et que le duo Chevy Bolt / Opel Ampera-e promet aussi beaucoup (500 km théoriques pour 35 000 €, disponible au printemps 2017)… Vivement la fin de l’année, qu’on puisse vous proposer un essai !

zoe-06

Via Renault.