_UMP8682-ba

La 30ème édition du Festival Automobile International s’est tenue la semaine dernière aux Invalides à Paris. Pour cette édition anniversaire, les organisateurs avaient vu grand avec une vingtaine de voitures, concept cars ou voitures de prestige dont certaines voitures inédites en France.

A tout seigneur tout honneur, les constructeurs français avaient fait le déplacement en force, avec notamment Renault qui a révélé le concept inédit de la Renault Alpine Vision Gran Turismo.

_UMP8466-ba _UMP8617-ba _UMP8621-ba

Il s’agit d’une première pour le Festival, ce qui démontre l’intérêt grandissant que lui portent les constructeurs. Jusqu’à présent, les concepts exposés avaient déjà été vus dans des salons internationaux et l’effet de surprise était un peu émoussé. Espérons que cette initiative se reproduise encore dans l’avenir !

Quant au concept en lui même, il est destiné essentiellement à courir… dans le jeu vidéo Gran Turismo ! D’un point de vue esthétique, il s’agit d’une spectaculaire barquette futuriste qui devrait n’annoncer en rien la future Alpine tant attendue. Certains éléments de style pourraient peut être se retrouver sur une version de série, on peut notamment penser au caractéristique bossage des phares déjà vu sur le concept Alpine A110-50 et qui évoque de façon forte la berlinette A110.

Renault avait également fait le déplacement avec le concept Eolab, prototype ultra économe visant les 1l aux 100 km dévoilé au Mondial de Paris et la Renault Sport RS.01, la future monture des pilotes du championnat Renault Sport Trophy. Il nous tarde de voir cette dernière en action sur circuit car elle semble vraiment très impressionnante.

_UMP8380-ba _UMP8515-ba

PSA n’était pas en reste et a exposé le prototype du Citroën C4 Cactus (et non pas le dérivé Airflow comme annoncé) et le concept Peugeot Quartz dont certains éléments stylistiques devraient se retrouver dans les futures production sochaliennes comme le successeur du 2008. La compétition était également présente avec la Citroën C-Elysée, monture de Sébastien Loeb en championnat WTCC.

_UMP8550-ba  _UMP8575-ba_UMP8666-ba

Enfin, DS, la nouvelle marque premium de PSA, a montré la sublime Divine (sans jeu de mots !). Cette voiture est emblématique car c’est la première DS ne portant plus le nom de Citroën. Une véritable marque haut de gamme française, cela ferait le plus grand bien dans un paysage sinistré depuis les années 50 et la disparition des Bugatti, Delahaye et autres Talbot Lago (si l’on excepte quelques tentatives telles que Facel Vega ou Monica). Nous lui souhaitons de rencontrer le succès dans cette démarche.

_DSC4173-1

Parmi les constructeurs allemands, le groupe VAG avait fait le déplacement pour la première fois. Voilà qui est de bon augure pour les prochaines éditions. Une Volkswagen XL1 de série ainsi que la très réussie Skoda Vision C étaient ainsi exposée. Si la XL1 est une voiture de série, il est néanmoins bien rare d’en croiser une car sa production est de 250 exemplaires seulement.

_UMP8528-ba

La Skoda quant à elle, à quelques détails stylistiques près, semble prête à prendre la route immédiatement. Un concept que nous espérons très proche de la réalité pour un futur haut de gamme.

_UMP8375-ba  _UMP8624-ba

Restons en Allemagne avec Porsche qui a ressorti une petite perle du Porsche Museum. La Panamericana, conçue comme un cadeau pour Ferry Porsche, avait impressionné à sa sortie en 1989 en raison de son style, disons… particulier. Il faut savoir regarder au-delà des apparences, car sous cette robe de coupé/targa/roadster, se devine déjà la future 993. Les concept cars Porsche sont assez rares, mais ont très souvent des déclinaisons dans la série.

_UMP8387-ba

L’autre modèle exposé par Porsche était la dernière itération de sa 911 (type 991) : la Carrera GTS, en version Targa.

_DSC4179-1

 

BMW, habitué du festival, avait amené mon coup de coeur  : la M1 Hommage. Bien que déjà exposée il y quelques années à Rétromobile, je l’ai retrouvée avec grand plaisir. Cette évocation modernisée de la mythique M1 est superbe d’équilibre et d’élégance. Dommage qu’elle n’ait pas eu de descendance en série et que BMW ne s’intéresse plus guère au marché des GT, si l’on excepte l’intéressante hybride i8. Le second modèle exposé était la Vision ConnectedDrive, barquette bourrée de technologies innovantes à sa sortie en 2011

_DSC4288-1_UMP8335-ba

Jaguar, auréolé de son prix de « Plus belle voiture de l’année » avec la XE avait également exposé la Project7, roadster ultra sportif sur base de F-Type. Elle devrait être produite en petite série par le nouveau département Special Operations de Jaguar.

_UMP8564-baL1140159-1

Mercedes-Benz, vainqueur du prix de la plus belle supercar avec l’AMG GT, avait fait le déplacement a minima. Mais la robe jaune de ce modèle d’exposition la mettait vraiment en valeur. Le design de cette GT rappelle tout à la fois celui des 911 et des F-Type. Il y a pire comme références, admettons le.

_UMP8524-Modifier-ba

Nissan/Inifiniti exposait l’intéressante IDX FreeFlow dont le style rappelle quelque peu d’anciennes Datsun. Elle participe à la tendance du rétro design mais en s’appuyant une fois n’est pas coutume sur des modèles des années 70. L’Infiniti Q80 vue au Mondial était également présente.

_DSC4278-1_UMP8566-ba

Un modèle très particulier de chez Ferrari a particulièrement attiré mon attention. Il s’agit de la F12 TRS, modèle issu de l’officine de personnalisation Ferrari Tailor Made. Basé sur une « banale » F12berlinetta, ce roadster 2 places s’inspire de la 250 Testarossa des années 50. Le modèle a été commandé sur mesure par un riche (forcément) propriétaire. Il serait prétendument unique, mais il semblerait qu’au moins deux exemplaires existent, l’un rouge (celui-ci) et l’autre noir. Peu importe, le résultat est superbe et sans aucune faute de goût ! Une des plus belles Ferrari de ces dix dernières années à mon avis.

_UMP8369-ba _UMP8632-ba _DSC4115-1 _UMP8363-ba

En comparaison, l’Aston Martin DP100 ne m’a absolument pas convaincue. Un design quelconque à quelques détails près, sans traits marquants, pour ce qui ne semble être qu’une maquette non roulante. Impressionnant au premier abord, mais qui ne laisse pas le moindre souvenir. Encore un concept pour le jeu vidéo Gran Turismo, décidément une grande source d’inspiration pour les créateurs.

_UMP8341-ba _UMP8400-ba

Le parent pauvre de cette exposition, ce sont les stars d’antan : les designers italiens. Les temps sont durs pour ces officines. Bertone a fait faillite, ItalDesign/Giugiaro a été racheté par VAG, Pininfarina réduit doucement ses capacités. Seul Touring Superleggera est encore actif et a notamment remporté le très mérité prix du concept de l’année avec la Mini Superleggera Vision, hélas non exposée. Dans ce contexte, l’exposition par ItalDesign du peu convaincant Structura de 1998 fait un peu figure de chant du cygne.

_UMP8652-baS

Enfin, cette visite n’aurait pas été complète sans les « apéritifs » de la vente de la maison RM Auctions. Etaient exposées rien moins qu’une très rare Lamborghini LP400 « Periscopio », une ISO Grifo A3C Stradale et une Lancia Belna Eclipse carrossée par Pourtout. Nous retrouverons avec plaisir ces véhicules, et bien d’autres, lors de la vente du 4 février.

_UMP8636-ba _DSC4264-1

Une bien belle édition cette année, sans nul doute ! Certains esprits chagrins pourraient reprocher le faible nombre de véhicules exposés, mais chacun est digne d’intérêt et emblématique de sa période de création. Car, c’est nouveau, des concepts anciens ressortent de leur musée ou de leur réserve pour revenir parmi le public. C’est une bonne chose, pour mieux comprendre l’évolution automobile et l’intérêt même des concept cars.

Crédit photo : Ugo Missana et Régis Krol