Rolls Royce Wraith.11La plus puissante des Rolls Royce de série est née et elle reprend une appellation historique qui fait référence à des modèles d’avant et d’après la seconde guerre mondiale, les Wraith et Silver Wraith qui étaient plutôt des voitures d’apparat que des coupés puissants.

Si dans leur ensemble les faces avant et arrière de la Wraith version 2013 sont conformes aux standards esthétiques du constructeur anglais, il n’en est pas de même avec son profil bicorps qui peut apparaitre moins « statutaire qu’un très classique profil en trois volume comme c’est le cas avec la Rolls Phantom Drophead Coupé. Il est vrai que ce coupé Wraith est le coupé de la Ghost qui se destine à une clientèle plus jeune, plus dynamique que le look fastback n’effraie pas. Si au premier coup d’oeil, on est surpris par les proportions et l’allure de l’auto, on s’y fait finalement assez vite et on se dit que la voiture est en phase avec l’esprit Rolls Royce.

La Rolls Royce Wraith est construite sur un empattement réduit de 183 mm par rapport à celui de la Ghost (3.112 m), une longueur diminuée de 130 mm (5269 mm) et une hauteur diminuée de 43 mm. Le coupé Wraith est posé sur l’asphalte et le beau gravier des belles résidences sur 4 roues indépendantes aux voies élargies. Nous avons ainsi une voie arrière élargie de 40 mm qui doit aider à mieux tenir le pavé et les 633 ch.

Sous le long capot on retrouve le moteur V12 de 6592 cm3 qui délivre ici 633 ch (+63 ch) et 800 Nm dès 1500 trs (+20 Nm). Il est associé à la désormais traditionnelle boîte ZF à 8 rapports. Le moteur V12  dispose de la fonction de liaison avec la navigation GPS pour optimiser les changements de rapport en fonction de la route suivie (anticipation des cotes, des ralentissements ou des limitations de vitesse).
Pour ce qui est des performances, la Vmax est autolimitée à 250 km/h et il faut quelques 4.6 secondes à ce grand et lourd coupé (~2300 kg) pour atteindre les 100 km/h.

Dans l’habitacle nous sommes chez Rolls Royce avec un rien de modernisation du mobilier découvert dans la Ghost. Cela passe notamment par le traitement des panneaux d’habillages de portes, de nouveaux inserts noirs laqués, un volant au diamètre réduit et à la jante plus épaisse, des sièges qui semblent plus marqués au niveau des coussins de maintiens latéraux. Pour le reste, on est toujours en présence de la somptueuse finition Rolls Royce avec entre autres de belles boiseries et un ciel de toit illuminé par 1380 fibres optiques qui diffusent une lumière d’ambiance très tamisée et font voyager sous un ciel étoilé.

Le coupé Wraith à Genève.

Les premières vidéos de l’auto.

Ce coupé sera disponible dans quelques mois dans le réseau Rolls Royce et pourra profiter du service de personnalisation Bespoke du constructeur. Pas encore de tarif pour ce coupé que certains verront comme le concurrent de la Bentley Continental GT récemment restylée mais toutefois plus sportive, plus commune et surement moins onéreuse.

Via Rolls Royce, Youtube.
Crédits photos : NP for Blogautomobile.