Le tribunal de Vänersborg vient de rendre sa décision au sujet de la restructuration de Saab sous le système suédois de la protection des faillites. C’est définitivement non. Cette décision ouvre définitivement la voie à une possible assignation en réglement judiciaire aussi bien par les syndicats au sujet des salaires que par les nombreux créanciers de Saab.

Selon les informations disponibles, il y a de fortes chances pour que le constructeur de Trollhättan se mette lui même en procédure de redressement ou de liquidation judiciaire. Saab n’a même aucun intérêt à faire appel de la décision car cela n’offre aucun protection contre les différentes demandes de mise en faillite qui vont surement venir très vite de la part des créanciers du constructeurs. Les syndicats déclarent que si l’entreprise ne trouve aucun solution ou si elle tarde à se mettre en faillite, ils feront eux mêmes la demande dans les prochains jours.

 

La fin est toute proche pour cette marque suédoise née dans les années 40 et c’est donc un beau bébé que GM a laissé à Victor Muller qui n’aura rien pu faire sauf retarder l’échéance !

 

Via AFP, Saabactu, GP.se.