logo Saleen

Après avoir été dépossédé de son entreprise, après avoir créer la société SMS Signature Cars, après de longues procédures judiciaires qui ont fini par donner raison à Steve Saleen, le préparateur américain est de retour aux affaires et surtout à la tête de l’entreprise qu’il a créé en 1983, Saleen Automotive à Corona en Californie.

Spécialiste du travail sur Ford, connu et reconnu en compétition grâce à sa supercar Saleen S7, Steve Saleen retrouve son bien et vient de réunir Saleen Automotive et SMS Signature Cars sous un seul nom, Saleen. L’homme se dit excité de revenir dans ses « murs » et de voir son entreprise croître avec l’augmentation annoncée et rapide du nombre de points de vente aux USA, le lancement d’une nouvelle série de voitures sportives, l’entrée en bourse mais aussi et surtout par la mise en développement d’une sportive électrique et à moyen terme d’une descendante à la S7. Il y aura donc probablement une supercar Saleen dans les prochaines années et gageons qu’elle sera dans le coup tant en performances qu’en compétition.
Une nouvelle qui fait plaisir aux amateurs du genre américaine « survitaminée ».

Via Saleen.