Le chef de l’état remettait hier soir au palais de l’Elysée l’écharpe d’or 2011 de la Sécurité Routière à plusieurs municipalités dont une, qui a plus fait parler que d’autres, celle d’Aytré en Charente Maritime qui a vu Suzanne Tallard récompensée pour avoir mis toute sa ville au pas ou plus exactement à 30 km/h.

Bonne solution ? Démagogie ? Coup de com’ ? Le débat est une fois de plus ouvert sur le sujet de la vitesse en agglomération notamment au sujet de cette petite vitesse qui n’est peut être pas la panacée notamment en dehors des zones protégées (écoles, stades, lotissements) déjà limitées à 30 km/h.

Le président Sarkozy a profité de ce rendez vous dédiés à la Sécurité Routière pour annoncer l’installation de 400 radars supplémentaires en 2012. Ce qui portera le nombre à 2480 le nombre d’appareils fixes sur le bord des routes françaises. Le chef d’état s’est d’ailleurs montré ferme et constant dans son discours sur les radars mettant en avant les résultats depuis plusieurs années même si il sera difficile d’atteindre les 3000 morts/an annoncés il y a quelques années. 2011 devrait rester sous les 4000 morts mais nous sommes encore loin du résultat espéré mais le cap est maintenu.

Il a aussi été annoncé que bientôt il sera obligatoire d’avoir dans sa voiture un éthylotest préventif ou plus simplement un appareil dans lequel il faudra souffler avant de prendre le volant et de démarrer. Sachant que ce système n’empêchera pas le démarrage de la voiture, on voit mal comment cela pourrait faire baisser le nombre d’accidents dus à l’alcool qui représentent quasiment un tiers des décès sur la route. Par ailleurs, n’oubliez pas à partir du 1er janvier 2012 à avoir un éthylotest dans votre auto sinon il vous en coûtera une contravention de 11€. Enfin sachez que depuis cette semaine les établissements de nuit qui ferment entre minuit et 7 heures du matin sont tenus de vous proposer un éthylotest avant que vous ne quittiez l’endroit festif (bars, discothèques).

Pour terminer, le président a donné une feuille de route aux autorités compétentes pour généraliser l’installation impérative du GPS Lavia si cher à Chantal Perrichon en leur donnant 6 mois avant un plan rapide de déploiement du Lavia sur les voitures neuves mais aussi celles qui sont déjà mises en circulation qui se verraient équipées du dit système au frais des propriétaires ( on parle de 700 à 1500€/auto ). Reste toutefois le problème de la cartographie de toutes les routes de France qui est loin d’être réglé tout comme celui de la saturation des satellites mais aussi des communications (pb des tunnels, des souterrains, parasitages, etc.. ), de l’accord des constructeurs situés hors de France, de la légalité de ce système, néanmoins sachez qu’en 2012 les départements du Bas Rhin et de Haute Savoie tenteront l’expérience grandeur nature !

Je complète le sujet avec  l’interview donnée par Chantal Perrichon à RTL ce jour.

Via RTL, LeParisien, AP, Youtube.

Crédit photos : Présidence de la République.