En octobre de cette année, « seulement » 296 personnes sont décédées sur les routes françaises dans un accident. Un bon résultat à comparer à celui d’octobre 2011 qui avait compté quelques 351 morts. 

Ce sont donc 55 vies qui ont été épargnées et une baisse de  15.7% de la mortalité routière en France. Ainsi sur les 10 premiers mois de l’année 2012, le nombre de personnes tuées sur la route est en baisse de 9,1 % par rapport à la même période de l’année 2011 ce qui  fait que 303 vies ont été sauvées. Sur les douze mois glissants c’est à dire du 1er novembre 2011 au 31 octobre 2012 il y a eu 3.660 personnes de tuées sur les routes ce qui est encore trop mais qui manque un fait certain, la mortalité routière en France continue sa décroissance puisque nous sommes à -7,8 % sur les 12 derniers mois.
Le nombre de personnes blessées et hospitalisées diminue de manière notable puisqu’on passe de 2.745 hospitalisations en octobre 2011 à 2.466 en octobre 2012 (-10.15%). On note par contre que le nombre d’accidents corporels ne diminue quasi pas avec une faible baisse de -1.5%.

La Sécurité Routière fait par ailleurs remarquer que ce mois d’octobre 2012 est le meilleur mois d’octobre jamais enregistré et compte sur une  confirmation de la tendance 2012 sur les deux derniers mois de l’année. Pour 2013, la SR espère la poursuite du mouvement, ce qui est d’ailleurs envisageable car entre la baisse continuelle du nombre moyen de kilomètres parcourus, la vigilance de chacun, l’augmentation attendue du nombre de radars, nous devrions encore assister à une baisse du nombre de morts sur les routes même si il faut bien admettre qu’il y a aura un moment où la baisse va cesser car il y a aussi les « incompressibles » et que cela plaisent ou non à certains, la vie avec zéro risque ou zéro danger n’existe pas… ou alors dans leurs rêves.

Il y a plus de morts sur les routes : Rajoutons des radars !
Il y a moins de morts sur les routes, c’est grâce aux radars : Rajoutons des radars !

Via Sécurité Routière, Ministère de l’Intérieur.