Ford Escort Concept Shanghai 2013 (1)

Ford Escort est un nom qui résonne particulièrement aux oreilles européennes. Pendant trois décennies, elle fut la gamme compacte du constructeur de Dearborn, plus précisément de 1968 au tournant des années 2000. Avec la troisième génération en 1980, elle devenait une véritable voiture mondiale, avec une campagne de communication à laquelle participa Michel Vaillant sous la plume de Jean Graton. Si désormais l’Escort a laissé sa place à la Focus, Ford compte bien relancer son label à succès… en Chine.

Ford Escort Concept Shanghai 2013 (2)

L’Escort version 2013, c’est une berline tricorps à la plastique sage et fluide. On sent que la voiture a été conçue dès le départ pour intégrer les contraintes stylistiques de la malle arrière, qui passe plutôt bien sur la Focus, et jure vraiment sur la Fiesta. Le choix d’une silhouette à trois volumes n’est guère étonnant : nous sommes en Chine, un marché où les berlines compactes de ce type comptent pour 5 millions de ventes par an, soit l’un des plus gros segments. Et ce filon a encore de l’avenir, avec une croissance prévue entre 6 et 8 % par an. En face, la concurrence est plus ou moins connue : Volkswagen Jetta, Buick Excelle, Peugeot 308, Citroën C4L, etc. Les détails de cette Ford Escort sont soignés, telle la calandre hypertrophiée ; hormis les optiques à DEL (au motif en forme de 8) ou les rétroviseurs, tout est réalisable, y compris les poignées de portières, au point que l’on pense à une possible commercialisation… et y penser, c’est comme si c’était déjà fait.

L’Escort « XXIème siècle » sera-t-elle réservée à la Chine, ou Ford compte-t-il également la proposer sur l’ensemble des continents suivant sa politique « One Ford » ? A priori, le produit est conçu pour la demande chinoise et spécifiquement celle-ci, mais de nombreux constructeurs déclinent leurs modèles asiatiques dans d’autres pays émergents (en Russie et au Brésil, pour ne citer qu’eux). Et l’on sait les pays limitrophes de l’Europe comme la Turquie ou les pays du Maghreb friands des berlines à coffre. En tout cas, ce n’est certainement pas en Iran qu’elle sera lancée en premier (le pays étant sous embargo économique) ! Plus sérieusement, elle ne pourrait voir le jour qu’en 2015, bien que ce concept paraisse totalement abouti pour le passage en série. Voyez ci-dessous deux clichés de la conférence de presse d’hier soir à Shanghai. Il s’agit probablement de l’ultime test pour cette Escort, à savoir le test des réactions du public, avant que Ford ne prenne la décision de la fabriquer.

Via Autoblog.com, Autosblog & Caradisiac