EXHAUST

Nulla tenaci invia est via…

Gravée sur chacune des autos, la devise de Spyker prend désormais tout son sens: « Pour les tenaces, aucune route n’est infranchissable« .

Après nous avoir fait saliver avec leur toute nouvelle B6 Venator, une Spyker presque accessible, la nouvelle était tombée comme un couperet: Le 2 Décembre 2014, Spyker déposait son bilan. Le 18, la faillite était déclarée. A l’époque, la marque attendait un accord de refinancement provisoire pour poursuivre son activité et échapper à cette faillite. Cet accord ayant été validé le lendemain de la déclaration de faillite, l’entreprise a fait appel. La cour d’Arnhem-Leeuwarden a statué hier: La mise en faillite était prématurée et est annulée. L’entreprise retourne donc dans la situation précédent le dépôt de bilan: en moratoire de paiement.

Pendant que la court d’appel statuait sur la légitimité de la faillite, Victor Muller – PDG de Spyker Cars – s’est rapproché de ses fournisseurs pour mettre en place un plan de régularisation des dettes de l’entreprise. Ainsi, avec la faillite levée et quelques liquidités dans les caisses, Muller compte régulariser rapidement la situation de la société et faire lever le moratoire.

Spyker annonce la mise en place de ses plans visant à ramener la marque sur le route de la prospérité:

  • Lancement de la B6 Venator, qui va toucher une cible plus large. A terme, elle devrait représenter l’essentiel de la production de la marque
  • Développement d’un réseau de distribution aux USA,
  • Fusion avec un fabricant d’avions électrique américain, afin de développer rapidement une Spyker entièrement électrique.

L’avenir nous dira si l’ambition de la marque est à la hauteur de ses moyens… car le plan de redressement n’est pas des plus simples.

003__B6Venator34RearSource: Spyker Cars