La marque aux anneaux se distingue depuis plusieurs années grâce à ses finitions intérieures, au design unique de ses modèles mais aussi à ses moteurs, résolument sportifs. Pour rester branché Audi compte bien innover  dans le domaine des voitures électriques. Sa supercar, la R8 e-tron dévoilée au Salon de Francfort en 2009 et prévue en petite série pour la fin d’année, en est bien la preuve.

Pour que ses clients puissent continuer à faire chanter leurs moteurs, Audi a décidé de travailler le bruit de son modèle électrique. Non ce n’est pas une blague. Que ce soit à l’arrêt ou dans les tours, le bruit participe évidement aux sensations et  à la réputation d’une sportive. Avec un 0 à 100 prévu en 4,8 secondes et plus de 310 ch. sous le capot (un moteur à chaque roue), l’enjeu est de taille.

Loin des chants des V8 ou V12, qui devait à la base être enregistrés puis associé au moteur électrique, le son se veut plus futuriste, ou tout simplement plus électronique. Elaboré par  Rudolf  Halbmeier , compositeur en sonorités synthétique,  on se croirait tout droit sorti du « Cinquième Élément ». Jugez par vous-même:

Un plaisir original et surprenant  mais aussi une question de sécurité. En effet, beaucoup d’experts automobiles trouvent  les voitures électriques dangereuses pour les piétons. Disons seulement qu’elles ont du mal à se faire entendre.  Attention quand même, certaines personnes pourraient penser qu’une soucoupe se pose  au coin de la rue ou que Martin Solveig est en studio.

David Guetta lui, ambassadeur de la Twizzy, pourrait produire bientôt un nouveau tube intitulé : Twizzy featuring  R8 e-tron & Tesla roadster. Vivement le Top 50 des voitures électriques…

Arriére R8e-tron

 

Via Autoplus & Audi

Crédit photos: Audi