Alors que les deux constructeurs japonais ont marché « main dans la main » pour le développement des coupés GT 86 et BRZ, les affaires prennent une autre tournure lorsque l’on aborde le sujet des évolutions sportives de ce coupé qui restera l’une des voitures remarquables de l’année 2012.

Nous en parlions il y a peu, Subaru travaille actuellement au développement d’une version STI du BRZ qui devrait être propulsée par le moteur boxer 2.0 L dans une version suralimentée par turbocompresseur. On parle ainsi d’une puissance qui pourrait osciller entre 250 et 280 ch.
Chez Toyota, les choix techniques devraient être bien différents si l’on en croit les propos de Tetsuya Tada, l’ingénieur en chef responsable du projet GT 86. Ainsi dans un entretien à Top Gear Magazine il explique que si Toyota ne passera pas par la suralimentation pour donner des chevaux au moteur boxer 2.0 L, il y a un autre moyen d’ajouter des chevaux… l’hybridation !

Tetsuya Tada de s’expliquer : « Obtenir 300 ch avec un turbo et prendre le risque d’émissions de CO2 de plus de 200 g/km est un projet presqu’hors d’âge. Par ailleurs, un turbo signifierait la perte de ce qui fait le charme de la GT86, une certaine linéarité dans le moteur et une certaine sérénité pour le conducteur. Aussi nous travaillons plutôt sur une surprise basée sur une technologie que nous connaissons  bien, l’hybride. Mais ce ne sera pas un système hybride comme sur une Prius. Cela se rapprochera probablement plus de ce qui se fait sur le prototype d’endurance TS030. » Ainsi sans aller chercher bien loin on en déduit que Toyota travaille sur un coupé GT 86 équipé d’un système de type KERS.
Tetsuya Tada confirme qu’un prototype de GT86 avec KERS a bien été développé mais pour des raisons de coût et de facilité d’entretien pour les clients, il ne sera pas question de supercondensateurs comme sur la TS030 mais plutît d’un pack de batterie qui stockera l’énergie récupérée au freinage et à la décélération. L’énergie sera ensuite restituée sous la forme d’un surcroit de puissance façon Boost ou « coup de pied auxfesses » qui serait commandé via un bouton situé sur le volant. L’ingénieur en chef ne donne aucune informations sur la puissance ou le couple mais certains parlent d’un puissance qui pourrait momentanément être portée à 245-250 ch. Pour en savoir plus, patientions encore un peu et attendons 2013 pour découvrir ce GT 86 façon TS030. A suivre.

Via TopGearMagazine.
Crédit photo : Autoevolution.