C’est lors de l’EVS26 (26eme symposium international sur les véhicules électriques) qui se tiendra du 6 au 9 mai prochain au Convention Center de Los Angeles que Toyota dévoilera en première mondial son RAV4 Electric né du partenariat entre le constructeur japonais et Tesla Motors.

Après une première génération de RAV4 Electric nés à la fin des années 90 (1997-2003) et produits à près de 1500 exemplaires d’ailleurs la filiale amércaine de Toyota explique que plus de 750 circuleraient encore. Ce « New Rav4 EV » reprendrait la structure d’une version V6 et  ne pèserait qu’une centaine de kilos en plus tout en proposant les mêmes accélérations. Il devrait pouvoir parcourir 160 km avec une seule charge. Ce RAV4 sera un 2RM (propulsion) et pourrait être motorisé par le groupe propulseur de la Model S. Ci après des image de la version 2011.

Le Toyota Rav4 Electric proposera une face avant spécifique avec un nouvelle calandre, un nouveau pare choc, des phares légèrement redessinés, des antibrouillards, des vitres surteintées et de nouvelles jantes alu en 18 pouces. L’habitacle recevra une sellerie spécifique, un nouvel écran multimédia et un « levier de vitesses » à boutons poussoirs situé au tableau de bord. Toyota annonce qu’il pourrait lancer sur certains marchés ce RAV4 Electric dans le courant de cette année car avec Tesla, Toyota a développé ce SUV électrisé dans un objectif de commercialisation rapide.

A voir dans 6 jours mais pas entièrement convaincu par ce RAV4 Electric qui n’apporte rien de plus que la concurrence notamment en matière d’autonomie surtout quand on sait que le RAV4 EV de 1997-2003 avait, grâce à ses batteries Nickel Hydrure métallique, une Vmax de 125 km/h et une autonomie de… près de 190 km sans oublier que Tesla propose une Model S avec près 480 km d’autonomie ! Mais ce RAV4 EV est peut être un passage obligé pour plaire à l’état de Californie.

Ci dessous la version 1997-2003.

Via Toyota.