BlogAutomobile

Transport en commun : Pas franchement encouragé !

 

 

Le développement du transport en commun (train, tramway, bus, métro entre autres) est acté et mis en avant par nos dirigeants épris de vertitude et par un certain Grenelle de l’environnement dont on ne cessera pas de penser que ce fut un joli coup de com’ mais aussi un joli “foutage de gueule” tellement il ne reste rien ce fameux rendez vous quinquennal.

Ce jour je passerais sur tout sauf sur le cas des transports en commun que l’on nous vante à longueur d’année et de communication officielle. Pour ceux qui ne l’auraient pas entendu ce jour, la hausse de la TVA de 5.5 à 7.0% touchera bien évidemment les tarifs des transports en commun qui devraient augmenter d’au moins, selon les régions, 1.5% au 1er janvier 2012. Cette hausse se cumulant à la traditionnelle hausse annuelle du prix des transports. Cette hausse n’est pas mécanique, c’est la résultante de la répercussion de l’augmentation de la TVA qui a été décidée dans le plan de rigueur dit “Fillon 2”. Pour l’instant seules les régions Ile de France et Alsace ont acté cette augmentation mais selon nombre de représentants de la nation bien informés, presque tous les services régionaux devraient appliquer cette hausse des tarifs des transports.

Une mesure qui va encore peser sur les budgets de chacun et ce qui en découle, une hausse qui va détourner certains de ce type de transport au profit de la voiture ou de la moto et au final, on se demande quel bénéfice il va y avoir pour ces fameux transports collectifs ? Pour les usagers des transports du STIF, cela va représentant une hausse de 20 centimes (1.31 franc…) pour le carnet du 10 tickets qui va passer de 12.50€ à 12.70€.

La SNCF ne sait toujours pas si elle va répercuter cette fameuse modification de la TVA même si cela est fort probable. Pour la “société nationale des chemins de fer” cela pourrait néanmoins faire un peu beaucoup car la compagnie va tout de même augmenter le prix de ses billets de TGV au 1er janvier 2012, va imposer dès ce week end ses fameuses modifications d’horaires (pour au moins 4 ans) et va voir arriver dès lundi la concurrence des compagnies privées (Veolia notamment) qui, sachons le n’apportent rien de mieux en général, sauf bien souvent du moins bien pour des raisons de forte rentabilité recherchée…

Et pendant ce temps on nous parle de mobilité, de déplacement, pas sur que cela aide autre chose qu’à remplir les caisses de l’état afin de… (surement pas de remplir ses fonctions régaliennes !). Dommage.

 

Via AP, LesEchos, LeParisien.