Nouveau Mitsubishi L200 2019Dans un segment devenu maintenant très concurrentiel, le Mitsubishi L200 (ou Triton dans  d’autres pays) qui fête cette année ses 40 ans de service se modernise pour donner un coup de fouet à ses ventes.

Lancé sur le marché en 2015 le Mitsubishi L200 n’était pas réputé pour être un canon de beauté, surtout face aux tout nouveaux pick-ups arrivés récemment. C’est pourquoi le constructeur japonais a décidé de le remettre légèrement aux goûts du jour. La face avant appelée « Dynamic Shield » que l’on retrouve sur l’ensemble de la gamme fait son apparition à l’occasion de ce restylage. Optant pour des lignes moins rondouillardes, la calandre se montre maintenant plus verticale et acérée. Les phares sont affinés et offre à ce nouveau millésime un regard plus perçant.

Les changements à l’arrière tout comme le profil se veulent en revanche bien plus discrets. Les passages de roues ont par exemple été élargis et les pare-chocs tout comme les feux sont plus massifs, dans le but avoué de paraître toujours plus robuste à nos yeux.

A l’intérieur, guère plus d’évolutions, les clients actuels ne seront alors pas dépaysés. A noter surtout le dessin du nouveau volant, plus dans l’air du temps. Et on regrette le choix de ne pas proposer un habitacle inspiré du récent Eclipse Cross légèrement plus moderne et accueillant.

Sous le capot, on conserve le 2,4 L diesel développant de 154 à 181 ch mais en inaugurant un boite automatique à 6 rapports (contre 5 précédemment). Il était temps ! Celle-ci préfigure une baisse évidente de la consommation mais aussi un confort non négligeable au quotidien. Autre nouveauté, un mode “off-road” proposant 4 réglages (terre, boue/neige, sable et pierre/trial) promet d’améliorer considérablement les capacités en tout-terrain de ce L200 pour se sortir des situations difficiles. Bien répandu maintenant, un régulateur de descente sera aussi de la partie, permettant de gérer automatiquement une pente bien abrupte et glissante.

Disponible dès ce 17 novembre en Thaïlande il faudra patienter encore quelques mois pour le voir arriver dans les concessions françaises avec un tarif probablement gonflé de quelques centaines d’euros. Sans oublier la fin de l’exemption de TVS et malus écologique.

Crédits : Mitsubishi