Pas question d’un problème de fiabilité ou de sécurité pour Daimler plutôt une étrange affaire de business et même très exactement de corruption soudainement apparue….

Mercedes est accusée d’avoir corrompu certains responsables étrangers avec des cadeaux, des grosses autos et même des fameux billets verts ce afin d’aider à la discussion ou de favoriser la mise en place de certains marchés. Mais cette fois encore, aucun des dits responsables concernés par les affaires ne sont connus, surprenant tout de même …

Selon les tribunaux américains qui se mêlent de tout sauf ce qui pourrait les concerner, ces pratiques auraient eu cours en Russie, en Chine, au Nigéria , en Egypte, en Irak ( mode ON : là, c’est pas touche, puisqu’il semble que ce soit chasse gardée pour les USA qui semblent y avoir préféré la guerre par deux fois plutôt que quelques billets verts !  mode OFF ), à cette liste on ajoutera encore 15 autres pays concernés. Cette situation aurait duré de 1998 à 2008 et aurait dégagé quelques 50 millions de bénéfices pour le groupe allemand. Pour jusitifer sa terrible action moralisatrice et blanchisseuse, la justice américaines précise dans un petit document :  » ….dans certains cas, Daimler transférait ces versements vers des comptes américains ou vers des comptes étrangers de sociétés écrans étrangères et américaines !  » . On va loin avec ça !

Etonnament ces pratiques qui ont eu court durant dix bonnes années, aurait cessé d’une seul coup mais étrangement là encore, cette affaire sort à un moment où la crise est sur les USA et l’industrie automobile américaine ( sauf Ford  ) pas vraiment au mieux. Peu d’informations du coté de Daimler et de son directoire car on a choisi de se taire jusqu’au premier avril, date à laquelle les dirigeants de Daimler sont convoqués pour audition devant le tribunal qui instruit ce dossier.  Toujours chez Mercedes, on se dit disposé à la mise en place d’une contravention et on est prêt à régler, si nécessaire, 180 millions de dollars dans le cadre d’un arrangement dont la justice américaine a le secret  afin de clore ce sujet ! Encore une bien étrange affaire qui, si elle est réelle, ne relève pas de la justice américaine qui n’est pas, du moins je le crois, une cours de justice mondiale. Par ailleurs, ces pratiques n’existent  t-elle pas aux USA ou la corruption ne s’appelle pas ainsi mais « Lobbying actif « , une différence sémantique de taille ! Et a t’on oublié du coté des USA , l’utilisation de l’appareil d’état et militaire par certain pour leur intérets privés et ceux de très grandes entreprises d’armement ou pétrolières associées ! ( cf Halliburton, Exxon, Messieurs Cheney ( 7 milliards de contrat pour Halliburton et au moins 43 millions de stock option pour Dick, Rumsfeld, etc…) et pour rester dans l’automobile, ne devrait on pas aussi regarder du coté de GM sous l’ère Wagoneer …)

Il y a de quoi être grognon quand l’Amérique néo conservatrice se mêle de tout et de n’importe quoi mais surtout de son seul intéret au mépris de tous les droits et accords signés. Un étrange dossier judiciaire qui va être à suivre dans les semaines qui viennent . Mais j’y pense, comment a fait GM pour vendre des Humvee à tous les pays du Moyen Orient il y a quelques années et les garder captifs pendant des années ( en éradiquant toute possibilité de concurrence  ) … Surement grâce à des  beaux catalogues et un p’tit thé accompagné de macarons à la framboise !

Drôle de manières, au pays du libéralisme économique, de faire jouer la concurrence et pas sur que ce soit cette Amérique là que nous apprécions !

Via DN, DFP, Reuters.