… mais aussi l’image de marque ! Comme il le fait régulièrement une ou deux fois par an, le cabinet d’étude et d’analyse des marques ALG vient de rendre public les résultats de sa dernière enquête auprès des clients américains des constructeurs automobiles présent sur le marché des Etats Unis.

Commençons par les constructeurs qui sont en haut du classement et malgré une année 2010 qui a rimé avec galère, le numéro un de la liste est et reste Toyota-Lexus qui malgré les nombreuses affaires et rappels reste N°1 en terme de qualité des produits, d’image mais aussi de fiabilité et de service, suivent Mercedes Benz qui progresse puis BMW, Honda qui cède deux places et Ford qui fait un grand bon en avant pour se retrouver dans le top 5 des meilleures marques selon les conducteurs et acheteurs américains. Infiniti et Cadillac sont aux portes du haut du classement mais les autres marques du groupe GM sont dans le ventre mou du classement tout comme le sont aussi les marques du groupe VW, Volkswagen et Audi qui semblent ne pas tout à fait jouir, à tort ou à raison, de la même image qu’en Europe ou en Asie.

 

Pour le reste, le classement est conforme à ce que l’on trouve habituellement dans ce type d’étude ( cf JD Power ) mais il est tout de même bon de s’interesser quelques instant aux constructeurs au bas du classement. Ainsi juste au dessus des 50 points ( sur une total de 100 possibles ), on trouve Jeep ( 52.7 pts ) qui paye selon les consommateurs de gros problèmes de fiabilité et de finition notamment sur les Grand Cherokee qui mettent à l’amende le constructeur de SUV et de 4×4. Néanmoins, les utilisateurs de Jeep semblent avoir constaté du mieux depuis quelques mois.

Premier constructeur en dessous de la moyenne ( 50/100 ), Kia qui, avec 49.3 points, est encore limite notamment du coté du réseau et de quelques fragilité dans la finition mais les progrès notés par les clients qui ont acquis font dire que la marque devrait très vite progresser pour se retrouver parmi les bons d’ici une ou deux années tout au plus. Les nouveaux Sorento, Sportage, Soul et Optima ont reçu un excellent accueil de la part des clients ce qui devrait aider la marque à se rapprocher de Hyundai qui est dans le groupe des bons constructeurs selon les américains.

Suit Chrysler dont la note s’est dégradée ( 47.1/100 ) par rapport à 2010 et 2009 du fait d’une gamme réduite ( 3 modèles ), du manque d’innovation, de problèmes de fiabilité sur les 300 et d’un réseau pas très performant.

Suzuki est aussi à l’amende avec également 47.1 points car un réseau hétérogène, des problèmes de fiabilité ( Gd Vitara et Equator notamment ) pénalisent sérieusement le constructeur qui est en perte de vitesse sur le marché nord américain. Il faut néanmoins noter le très bon accueil de la Kizashi qui a séduit bon nombre de clients.

45.5/100, c’est le score de Dodge qui paye ici son réel manque de fiabilité généralisé sur les véhicules vendus aux USA et la marque va devoir compter sur les nouveaux modèles ( Durango, Gd Caravan, Charger ) pour redorer son image et attirer le client autrement que par une politique de bas prix.

Arrive Smart qui est en avant dernière place ( 38.9/100 ) et qui paye une très mauvaise année 2010 tant en terme de volume de vente que de qualité puisque la micro citadine a connu nombre de problèmes ( à priori pas important séparément mais répétitif ). Ajoutons à cela un vrai manque de praticité de la voiture selon les clients US, un réseau de distribution hétérogène et un format pas adapté aux USA font que la marque qui était correctement placée il y a 3 ans est au fond du trou cette année. Souhaitons que le reprise de la distribution par Mercedes participe à une amélioration ce qui n’est pas évident. Mercedes compte aussi sur la Smart EV qui devrait arriver en fin d’année.

Bon dernier, Fiat avec 37.5/100.. mais là je crains les à priori ou les jugements subjectifs car Fiat n’est aux USA que depuis novembre dernier et je doute que le nombre de 500 soit suffisamment significatif pour qu’on puisse en déduire quelques chose de réel. Reste que c’est le sentiment des américains qui reprochent toutefois le prix de ventes trop élevé de la 500 aux USA ( près de 16.000$ ).

Attention, cette étude est faite sur le ressenti et la vie d’automobiliste des américains et non sur les chiffres réels du SAV,  le nombre de rappels ou les tests de la NHTSA ou de CR. Au delà de la note de Fiat qui me parait « balourde », on trouve des résultats très similaires chez JD Power et on note que certaines campagnes de dénigrement de Toyota et Lexus n’ont quasiment pas touché l’image de ces marques et leur fiabilité est toujours parmi leurs qualités marquantes. Le groupe Chrysler LLC aura fort à faire pour remonter la pente dans les mois et années à venir.

 

Via ALG, Sarajevo-x.com.