Visite Usine PSA Vélizy (ADN)

L’an dernier, à l’occasion des 50 ans du Centre Technique de Vélizy (1966 – 2016), PSA a organisé une journée portes ouvertes pour les collaborateurs du site et leur famille. C’est ainsi que j’ai pu me joindre à la balade pour vous faire découvrir l’envers du décor.

La conception automobile représente énormément d’étapes avant d’arriver dans les usines et enfin dans vos concessionnaires. De l’idée au design final, du choix des matières en passant par les différents coloris à utiliser, ou encore des premières fabrications et tests, plusieurs mois s’écoulent et des centaines de personnes auront donné de leur temps pour faire aboutir le projet. PSA a donc souhaité remercier tous ses collaborateurs – et l’on regrette l’absence du public lambda – et leur permettre de découvrir d’autres métiers.

Visite Usine PSA Vélizy (ADN)

L’ADN (pour Automotive Design Network) et sa terrasse de présentation ont été inauguré en 2004.

On découvre ainsi tour à tour de vieux plans réalisés à la main, jusqu’aux méthodes modernes utilisées maintenant, grâce à l’informatique et la 3D.

Mais également tous types de maquettes, ou encore des études de style créées pour des habitacles et quelques outillages.

Et même les futures innovations comme les commandes gestuelles à bord ici d’une Peugeot 308 quelque peu… transformée.

Mais le Centre Technique de Vélizy ce ne sont pas que des bureaux et des ordinateurs. Le site est occupé par de gros bâtiments abritant quelques usines d’assemblages des futurs prototypes. Ces usines sont aussi très importantes afin de préparer la phase d’industrialisation et de former les futures équipes de montage.

Signe d’une certaine confidentialité qui règne sur place, vous remarquerez que toutes les voitures ont été soigneusement bâchées avant notre visite. Même si l’on remarque ici et là quelques carrosseries ou habitacles de Peugeot 208 par exemple.

Pour occuper toute la famille, les enfants eux aussi étaient mis à contribution avec quelques ateliers manuels comme l’utilisation de la fameuse matière utilisée pour réaliser les maquettes à l’échelle 1 : la Clay (de l’argile synthétique). Mais aussi une initiation au dessin ou à la tablette graphique.

Enfin, une telle visite nous permet de découvrir comment sont testées les voitures afin de résister à toutes les attaques extérieures. On n’y pense pas assez, mais il est important que nos voitures résistent aux caprices de la météo par exemple. Notez bien l’anecdote qui est affichée sur l’écran d’ordinateur !

Place au plaisir des yeux maintenant, vous souvenez-vous de cette publication sur notre page Facebook ?

Hé bien la magnifique Peugeot 907 (dévoilée en 2004) et son V12 bidouillé n’était pas le seul concept car à être sorti des entrepôts du groupe.

Découvrir ou redécouvrir de très beaux concept cars est toujours un moment d’émotion, voire d’évasion. En outre, cela permet également de se rendre compte de tous les petits détails qui ont été repris sur les véhicules de série comme par exemple les optiques du DS 7 Crossback inspirés de la DS Divine.

Aussi, aux détours des différents bâtiments on observe des modèles inconnus en France et quelques mulets… Regardez bien la photo du compteur numérique, près de 240 000 km de test sur une seule voiture !

Et il y avait même les prémices des voitures autonomes qu’a essayé notre JB par ici.

Ou bien un face à face entre les deux générations de Méhari.

Et ce joli Food Truck Peugeot pour rassasier les visiteurs.

On regrette que ce genre de visite, dans tous types de domaines d’ailleurs, ne soit pas plus généralisé. Je suis persuadé qu’un grand nombre de personne se déplacerait, et serait peut-être prêt à payer quelques petits euros pour une entrée ou pour s’offrir des goodies.  A n’en pas douter, cela susciterait pas mal de vocations chez les plus jeunes. C’est une très belle expérience à vivre et cela nous montre un autre revers du monde du travail, plus convivial et passionnant. Tout en offrant aux plus vieux concept cars un nouveau coup de projecteur ! 😛

Je remercie évidemment la personne m’ayant permis d’assister à cette journée et Peugeot pour l’organisation. 

Crédit photos : Thomas D. (Fast Auto)