VW Golf 7

Toujours sur sa lancée, le constructeur de Wolfsburg va dévoiler au salon de Genève 2013 deux nouvelles versions de la toute récente Golf qui est entrain de marquer (une fois de plus) de son empreinte le marché automobile européen tant les résultats commerciaux sont bons. Aussi en plus de la Golf GTI, de la Golf R cabriolet, VW présentera en Suisse les Golf GTD et e-Golf ou la version électrique de la compacte allemande.

Golf GTD :

Réapparue en 2009 après avoir disparue du catalogue VW durant près de deux décennies au profit des TDI, GT TDI, la Golf GTD a fait son grand retour avec la Golf 6 et elle perdure avec la nouvelle Golf 7 en se voulant l’équivalent mazouté de la la Golf GTI. Les deux versions arriveront d’ailleurs sur le marché quasi simultanément.
Comme sur les précédentes versions, la GTD reprend presqu’intégralement le look de la GTI à trois détails près, l’absence    de liseret rouge sur la déco de l’auto, des jantes alu différentes et souvent moins sportives et la fameuse sellerie Tartan sans couleur autres que le noir et le gris.

Mécaniquement, la nouvelle GTD utilise le fameux L4 2.0 L TDI dans sa dernière évolution forte de 184 ch à 4200 trs/min et 380 Nm dès 1750 trs. Ce moteur est livré d’origine avec une BVM6 mais on pourra obtenir en option une DSG6. Volkswagen revendique pour sa GTD une Vmax de 230 km/h pour une consommation mixte de 4.2 L/100 km et seulement 109 g de CO2/km (4.7 L/100 km et 119 g avec la DSG6). La voiture sera proposée dans trois coloris : Rouge Tornado, Blanc Pur, Noir.

Les livraisons sont prévues pour le mois de juin mais on pourra commander l’auto dès le mois de mars. Pas encore de tarification française mais une tarification allemande qui annonce un prix de 29.350€ TTC. A revoir si on aime les sportives diesel.

e-Golf : 

Alors que l’on attend pour le courant de l’année la e-UP!, Volkswagen profite du salon de Genève pour présenter en première mondiale la e-Golf ou plus simplement la Golf à motorisation électrique. Cette e-Golf est en fait la version quasi de série de la technologie que nous avions découvert depuis 18-24 mois sur la Golf 6 Blue e-motion.
La VW e-Golf reprend l’architecture technique connue sur les prototypes Golf 6 Blue e-motion à savoir un moteur électrique  classique fort de 85 kW (115 ch), 270 Nm. Ce moteur est alimenté par un pack de batteries lithium-ion d’une capacité de 26,5 kWh qui sont installées dans le plancher de la voiture au niveau des sièges arrière.

La e-Golf est annoncée pour une Vmax de 135 km/h autolimitée et une autonomie ramenée à 175 km (on parlait de bien plus de 200 km sur les prototypes). Le temps de recharge de cette Golf électrique serait de 5 heures environ. Pour mieux gérer l’énergie électrique, cette e-Golf propose au conducteur trois modes de conduite, à savoir Normal, Eco et Range.

– le mode Normal correspond aux spécifications de série.
– le mode Eco limite la puissance limitée à 70 kW (95 ch) et la Vmax à 120 km/h.
– le mode Range bloque la vitesse de pointe à 95 km/h afin de favoriser l’autonomie maximale.

Cette e-Golf devrait aussi profiter de quelques évolutions de style comme une calandre ou un bouclier obstrué, quelques badges e-Golf ou des pneus à faible résistance au roulement. Cette Golf sur batteries devrait être lancée en fin d’année et sera destinée au marché américain, chinois et européen. Bien sur pas de tarif pour l’instant ni même de spécifications détaillées. A revoir.

Via Volkswagen.