Des millions d’euros dépensés en communication, des voitures vertes que l’on nous a vendu durant deux ans au moins en nous faisant croire que sans elles le monde était perdu, que la faune allait disparaitre, qu’elles allaient sauver le monde de l’automobile, qu’elle ne coûteraient pas très cher  et qu’avec elles la vie serait plus facile.

Hélas les résultats sont là et ils ne sont guère brillants notamment sur le principal marché de ces deux autos, les USA. Alors qu’on pouvait penser que 2011 était une année de chauffe et que ceci expliquant cela, nous avions le pourquoi du comment des mauvais résultats commerciaux de ces deux voitures électriques. Mais non alors que le marché des voitures neuves de janvier 2012 est en forme aux USA, les deux voitures sont vraiment à la peine sur le marché puisque durant le mois dernier il s’est vendu :

676 Nissan Leaf

603 Chevrolet Volt

Autant dire rien quand on connait l’importance du marché automobile américain et ces chiffres ne sont guère encourageants pour l’avenir  des deux modèles aussi bien aux USA qu’ailleurs. En Europe Volt et Ampera sont attendues mais des prix élevés pourraient mettre à mal leur carrière commerciale (46325€ pour une Volt full op ce n’est pas donné !) quant à la Leaf, sa carrière commerciale est proportionnellement aussi discrète que son prélancement fut voyant et agressif !

Dommage pour ces deux autos, notamment pour la Volt qui est une voiture qui mérite une vraie attention, qui se révèle pleine d’agrément et dont je vous parlerais plus en détail la semaine prochaine après un essai qui m’a vraiment séduit.

Via Chevrolet, Nissan.