On doit cette annonce à Stefan Jacoby le patron du constructeur suédois qui montre ici la détermination de Volvo à avancer sur tous les segments porteurs du marché automobile et notamment celui des citadines premium qui explose depuis quelques années avec les Mini, DS3, A1. Aussi le constructeur de Göteborg voudrait bien prendre sa part du gâteau en développant rapidement et pour pas trop cher une nouvelle lignée de voitures d’entrée de gamme qui se positionneront en dessous de l’actuelle C30 qui ne rencontre pas un fantastique succès du faire de son allure et son esprit « coupé ».

Stefan Jacoby de dire qu’il a déjà quelques idées en tête au sujet des possibles partenaires mais que rien de réel n’est actuellement en cours de négociation. Il semble, si l’on en croit les propos du CEO de Volvo que le développement d’une citadine et de ses dérivés soit une quasi priorité pour Volvo. Le patron de continuer en expliquant que Volvo cherche un partenaire industriel fiable et performant afin de collaborer afin de créer une situation où les deux entreprises joueront gagnant/gagnant en mettant en commun plateforme et motorisations. Cette nouvelle situation permettrait à Volvo et à son partenaire de réaliser de belles économies mais aussi de gagner du temps dans le développement de cette nouvelle auto. Alors qui comme partenaire, sera t-il allemand, français, américain ou italien ? Pas évident à dire même si quelques pistes se font jour et si on est surpris par le fait que Volvo ne s’oriente pas vers son puissant propriétaire Geely. A suivre.

Via FinancialTimes Deutschland.