Ce week-end se déroulait la 3ème manche du WTCC sur le circuit du Hungaroring. Et pour la première fois de la saison Citroën n’a pas remporté les 2 courses !

Il fallait bien que ça arrive un jour ! Après avoir dominé les 2 premiers meetings, Citroën n’a pas réussi a continuer sur sa lancée en Hongrie et on a pu assister lors de la deuxième course à une belle première victoire de Gianni Morbidelli sur sa Chevrolet Cruze.

Ce week-end marquait l’introduction du système de lest à bord des voitures afin de niveler les performances. Résultat, les 3 Citroën C-Elysée embarquaient 60 kg supplémentaires par rapport aux autres autos. Malgré ce handicap, la marque française a réussi à verrouiller les 3 premières places lors de la séance de qualification de vendredi, Yvan Muller signant la pôle devant Jose Maria Lopez et Sébastien Loeb.

Au départ de la première course, Loeb loupe son envol et perd instantanément 2 places au profit des Honda de Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini. Il en perdra ensuite 2 de plus au premier virage en sortant un peu large, cette fois ce sont Mehdi Benanni et le héros local Norbert Michelisz qui prendront l’avantage sur le nonuple champion du monde des rallyes. Il restera toute la course blotti derrière la Honda du Hongrois sans jamais être en mesure de la dépasser. Aux avants-postes, Muller ne sera jamais inquiété par Lopez et les 2 Citroën termineront la course dans cet ordre, le podium étant complété par Tiago Monteiro qui monte pour la deuxième fois consécutive sur la troisième marche après sa belle performance au Paul Ricard.

Yvan-Muller-Hungaroring-WTCC

Le classement de la première course :

classement-course1-WTCC-Hungaroring

En course 2, c’est le jeune français Hugo Valente qui s’élance depuis la première position, mais il ne va pas résister aux excellents départs de Gianni Morbidelli et Tiago Monteiro qui passent respectivement premier et second. Les 3 pilotes resteront groupés dans cet ordre jusqu’au terme des 14 tours de cette course 2. Les Citroën de Muller et Lopez qui s’élançaient depuis les 10ème et 9ème places parviendront à grappiller quelques positions malgré leur lest et la difficulté à dépasser sur ce tracé. Sébastien Loeb quant à lui restera englué dans le trafic et ne terminera qu’à une modeste 9ème place.

Au final c’est donc l’Italien Gianni Morbidelli qui s’impose, une première pour lui en WTCC !  Deuxième podium du week-end pour Tiago Monteiro qui empoche de précieux points au championnat face à son coéquipier, le très expérimenté Gabriele Tarquini.

Morbidelli-Hungaroring-WTCC

Le classement de la deuxième course :

classement-course2-WTCC-HungaroringMorbidelli-Hungaroring-WTCC-2

Au championnat, Lopez conserve la tête avec 115 points, Yvan Muller est désormais 2ème et refait doucement son retard avec 10 points de moins, Loeb complète le top 3 avec 84 points. Le premier pilote « non-Citroën », Tiago Monteiro et sa Honda Civic, suit avec 65 points.

Prochaine course la semaine prochaine en Slovaquie !

Via FIA WTCC.