Anne_Hidalgo_février_2013

Si vous êtes parisiens vous avez du remarquer que la maire de Paris mène une guerre sans merci aux particules fines. Au moindre pic de pollution, nous sommes habitués à entendre « pensez aux asthmatiques« , « prenez les transports en commun« , avec tous les messages qui vont avec.

Anne Hidalgo a répondu à quelques questions au journal Le Monde: on y apprend, qu’elle va déposer un amendement au mois de Février prochain pour une application dès le 1er juillet 2015, cette interdiction touchera les bus et certains camions de transport qui n’auront plus le droit de circuler de 8 du matin à 20 heures y compris le week-end.

Dès le 1er juillet 2016, l’interdiction s’appliquera à l’ensemble des véhicules de classe 1, ainsi les camionnettes et les véhicules particuliers antérieurs à 1997 – ce qui représentent encore 10% du parc automobiles parisiens – ainsi qu’aux deux-roues motorisés antérieurs au 31 mai 2000. Contrairement aux camions de transport les véhicules individuels et utilitaires légers pourront eux continuer à circuler le week-end.

Puis une nouvelle étape de son plan vise « les véhicules de classe 2, 3 et 4 (cette dernière classe comprenant les véhicules antérieurs à 2010) seront ensuite progressivement interdits, entre 2017 et 2020 » annonce la marie de Paris.

Ainsi nous apprenons que les contrevenants auront droit à une amende de 35 euros et « leur véhicule pourra faire l’objet d’une mesure d’immobilisation et d’une mise en fourrière » comme de vils criminels.  La maire annonce pour débuter la mise en place de la loi: « qu’une verbalisation s’effectuera dans un premier temps par simple contrôle routier des forces de police chargées de la circulation« . Donc pas encore de prune !

La maire annonce également qu’elle concerte le gouvernement pour connaître l’étendue de la zone où sera mise en application cette directive.

Je cite Anne Hidalgo qui « souhaite que le dispositif soit développé à l’échelle du Grand Paris […] », encore faut-il que les collectivités d’Île de France soient d’accord avec elle.

La maire annonce qu’avec l’interdiction des véhicules diesels vendu avant 1997, Paris allait mettre en place un grand nombre d’emplacements avec une recharge pour les véhicules électriques. C’est donc une initiative qui va dans le sens des Twizy, Zoé, Leaf.. et Autolib.

Espérons au passage que la mairie se concertera avec les responsables du RER qui connait régulièrement des dysfonctionnements qui transforment en enfer la vie de ses utilisateurs car une ville avec moins de véhicules individuels, ça fonctionne mieux avec d’excellents transports en commun.

Pour lire l’interview complet de Madame Hidalgo ça se passe sur le site du monde: http://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/01/28/le-plan-antipollution-de-paris-en-5-questions_4565187_1652666.html#R2hXXFiPJGx5jgck.99