Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous n’avez pu passer à côté du fait que nous allons suivre cette année dans son intégralité la 25e édition du Tour Auto. Pour être sûr de ne rien louper des festivités, voici un petit point sur notre couverture de l’événement…

Plan Tour Auto

Si vous sortez d’une longue période d’hibernation dans une grotte de Corée du Nord, cet article de Régis vous permettra de faire comme si vous étiez hyper calé sur le Tour Auto lors de votre prochain diner mondain.

En fait, le Tour Auto a déjà commencé, mais à l’arrêt, avec l’exposition des voitures à Paris et les vérifications techniques. Nous étions ainsi dimanche soir sous la verrière du Grand Palais pour admirer les belles qui prendront le départ du rallye. Notre passage sur le stand BMW a d’ailleurs été l’occasion de (re)découvrir les merveilles du constructeur (partenaire exclusif de l’événement), et notamment la M4 Tour Auto qui fera office de voiture-ouvreuse avec Ari Vatanen, la bestiale M4 GTS, ainsi que l’exceptionnel concept BMW 3.0 CSL Hommage R exposée aux côtés de son illustre ancêtre…

42 ans les séparent. Le mythe 3.0 CSL est toujours là. #tourauto #bmw #csl

A photo posted by BlogAutomobile (@blogautomobile) on

Pour nous accompagner dans cette traversée de l’Hexagone par les plus belles routes de France, nous avons choisi la compagnie d’une Mini Clubman Cooper SD dans une configuration ma foi plutôt sympathique, puisque dotée d’un pack design John Cooper Works et d’à peu-près toutes les options au catalogue. Mais nous aurons l’occasion de vous en reparler plus en détail dans les prochains jours…

Pourquoi Mini ? Parce que c’est eux qui ont remporté l’appel d’offre. Bon, je mens, point d’appel d’offre… En fait, nous voulions une voiture sexy, dynamique et agréable sur tous les types de routes. Initialement, nous ne devions partir qu’à deux avec Ugo et avions donc choisi une Mini Cabriolet, histoire de traverser la France cheveux au vent (et accessoirement préparer notre bronzage pour cet été). De fil en aiguille, la tentation fut si grande que deux trublions se joignirent à nous pour vivre cette expérience unique et nous dûmes (miam ce passé simple) donc revoir nos souhaits en fonction de cela…

_UMP4593-Modifier

Pourquoi Clubman ? Parce que nous serons trois à suivre l’épreuve : Ugo (photographe), Ancelin (rédacteur) et moi (rédacteur). Caler trois gaillards, deux sacs photo remplis de boitiers et d’objectifs, trois valises, plusieurs sacs à dos et des dizaines de câbles et de batteries dans autre chose que le Clubman, c’est à vrai dire assez compliqué.

Clubman Cooper SD

Pourquoi Cooper SD ? Parce que le Tour Auto n’est pas une promenade de santé et que nous devrons avaler les kilomètres tels des forçats de la route sans passer à la pompe trop souvent, tout en ayant la possibilité de s’amuser un peu dès que l’occasion s’en présentera. La Cooper SD incarne cette polyvalence et nous offre un compromis parfait entre confort sur longs trajets et dynamisme sur de petites portions des campagnes françaises.

Clubman 3

Avant de partir avec nous sur les routes de France, voici les différents moyens que vous aurez pour ne rien rater de nos pérégrinations :

  • Rendez-vous tous les matins sur le site pour un article récapitulatif de la veille avec plein de zolies photos d’Ugo et de Julien.
  • Notre profil Instagram, avec des photos publiées fréquemment des voitures et routes qui ont marqué la journée.
  • Notre page Facebook et notre profil Twitter seront eux l’occasion de suivre en temps réel nos aventures avec des photos, des anecdotes, les coulisses du Tour Auto et même des diffusions en direct. Vous nous y retrouverez également via le hashtag officiel de l’événement : #tourauto.

_UMP9173

Rendez-vous dans les prochaines heures pour la première étape de cette 25e édition du Tour Auto, au cours de laquelle nous serons enchantés de vous y croiser si vous venez y admirer les belles…

Photos : Ugo Missana, Victor Desmet.