2017, une année haute en couleurs à tous les points de vue. J’ai troqué ma bien aimée MX-5 contre une Twingo RS Cup (jaune elle aussi), je me suis mis petit à petit à rouler plus souvent sur circuit, j’ai eu ma première expérience au volant d’une véritable voiture de course et je n’ai jamais additionné autant de chevaux à mon maigre palmarès de voitures sportives essayées. Un poil moins d’essais qu’en 2016, mais plus d’éclectisme. Petit récapitulatif non exhaustif des différents éléments qui m’ont marqués en 2017.

  • Ma plus grande “banane” de l’année

Là pour le coup, j’ai longuement hésité… Les deux événements rivalisent en termes d’originalité et d’exclusivité, l’un a une destination qui fait rêver, l’autre a réveillé des souvenirs d’enfance ! Allez, je tranche pour l’enfance et souhaite vous parler une nouvelle fois de ce fameux essai de véhicules utilitaires sortis tout droit de la réserve Renault Classic. Le parcours ne faisait pas rêver mais les franches rigolades passées au volant de celle fameuse Estafette de Gendarmerie n’ont définitivement pas de prix !

  • L’essai de l’année

Pour tout vous dire, j’avais quasiment bouclé mon récapitulatif 2017 il y a de cela bien une semaine. Les thèmes étaient choisis, les lauréats également. 2 jours avant Noël, un petit coup de fil d’Honda qui me confirme l’essai de la nouvelle Civic Type R pour la semaine d’après, un essai que j’attendais depuis très très longtemps (mes démarches avaient même commencé du temps de la génération précédente).
J’étais loin de m’imaginer que l’essai de cette FK8 allait complètement bouleverser cet article. Du coup, exit la 308 GTi (désolé Peugeot), et place à la nouvelle Civic Type R comme coup de coeur de l’année ! Engageante à la conduite, exubérante, plutôt polyvalente, je vous dirai tout en détails dans un article dédié très prochainement !

  • L’événement de l’année

Sans aucun doute Spa Classic ! Déjà grand adepte du Mans Classic organisé tous les deux ans début juillet, 2017 fut également ma première année sur le circuit belge pour assister à ce bel événement. Le fait d’y avoir participé entouré de mes acolytes du club MX-5 France a bien évidemment participé à la réussite de ce week-end mémorable. D’autant que j’ai pu à cette occasion également découvrir la déclinaison RF de la MX-5 ND.

Spa (34)

  • Les plus belles routes de l’année

Rien en commun avec le blog, mais cet été j’ai pu découvrir sur 5 jours de road-trip la merveilleuse Route des Grandes Alpes. Une ambiance géniale entouré de mon frère et d’un ami, 17 cols franchis, de nombreux cyclistes dépassés, des routes qui virevoltent sans s’arrêter et surtout des paysages à couper le souffle ! Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour voir du pays. À refaire obligatoirement.

  • Mon “coup de gueule” de l’année

Je me souviens avoir terminé mon récapitulatif 2016 par “la bonne nouvelle de l’année”. Cette année, je préfère terminer par un coup de gueule. Pourtant, l’année n’a pas été avare en nouveautés sportives et tout amateur de voitures à sensations devrait pourtant se réjouir de voir autant les constructeurs insister sur ce créneau en ces temps de chasse à la puissance et à la consommation.
Mais c’est justement sur ces deux derniers points que l’État français va faire pression à travers deux nouvelles mesures.
Outre le malus qui augmente (une fois n’est pas coutume), deux nouvelles taxes vont venir s’ajouter aux redevances des amateurs de voitures de sport lors de l’achat, qu’il s’agisse du neuf ou de l’occasion.
Ainsi, les voitures de plus de 10 CV seront concernées par une taxe additionnelle de 100 à 1000 € : 100 € pour 10 ou 11 CV, 300 € pour 12,13 ou 14 CV et 1000 € pour les voitures de 15 CV ou plus. Moi qui commençais tout doucement à regarder les Megane 3 RS…
À noter cependant que la taxe diminue de 10% pour chaque année entamée depuis la mise en circulation du véhicule.
Une taxe concerne également les véhicules de plus de 36 CV fiscaux. Leurs acquéreurs devront s’acquitter d’une taxe de 500 € par cheval supplémentaire. Cette taxe ne tient pas compte de l’âge du véhicule.
Bref, encore des taxes supplémentaires pour ceux qui veulent se faire plaisir avec des voitures de sport qui disons le, ne participent en rien à l’augmentation de la pollution en France. Les taxes sur les collections de timbres, c’est pour bientôt ?

Sur ce, je rends l’antenne pour cette année (enfin mon clavier du coup).
Merci à tous de nous suivre, j’espère que 2018 continuera à nous apporter son lot de (bonnes) surprises, histoire que l’on vous ponde encore quelques articles amusants !

 

Crédits Photos : Ancelin Schoenhentz