Abarth - 2

Plusieurs mois après le restylage de la petite urbaine Fiat 500, voici venu le temps de revoir le dérivé sportif Abarth

Je suis triste et consterné. Je comprends, remarquez. Elle n’a pas dû se vendre beaucoup. A ce prix et pour l’usage qu’on pouvait en faire, c’est vrai que son achat nécessitait des sacrifices. Mais quand même… Ce vrrooooaaa TING vroooooaaaa TING va me manquer. Car oui, l’Abarth 695 Biposto (essayée ici) ne figure plus au catalogue de la gamme Abarth. J’espère que ce n’est que temporaire…

Mais il reste néanmoins toute une gamme, qui subit quelques améliorations et restylages. Tout d’abord, les feux arrières s’alignent avec ceux des gammes civilisées et possèdent dorénavant le petit insert couleur carrosserie en leur milieu. Les boucliers et diffuseurs sont revus eux aussi, et deviennent plus agressifs. Le nouveau bouclier reçoit également des feux de jours à LED et des phares Xenon deviennent disponibles en option. De nouveaux coloris font leur apparition, dont le joli Jaune Modena des photos presse, ainsi que de nouvelles jantes alliage de 17″.

Abarth - 1

Voilà pour l’esthétique, ça reste assez léger. Pour ce qui est de la mécanique, quelques nouveautés intéressantes. Tout d’abord la gamme s’articule en trois niveaux, en version coupé ou découvrable :

  • 595, équipée du moteur 1.4 T-Jet qui passe à 145 ch (au lieu de 140)
  • 595 Turismo, forte de 165 ch (au lieu de 160)
  • 595 Competizione, toujours avec 180 ch

Outre ces petit gains de puissance, la 595 Competizione peut dorénavant recevoir en option un différentiel autobloquant, tandis que le freinage est confié à des étriers Brembo à 4 pistons. Turismo et Competizione reçoivent des amortisseurs Koni. Bref, tout le petit kit de la boule de nerf urbaine, mais qui peut aussi se révéler très hargneuse en course de côte, à condition d’arriver à dompter le retour de couple dans le volant. Les transmissions sont, elles, inchangées : 5 rapports manuelle ou robotisée.

Pour ce qui est de l’habitacle, l’Alcantara et la fibre de carbone font leur apparition (luxe et sportivité !). Le volant présente dorénavant un méplat dans sa partie inférieure et le système multimedia Uconnect (écran 5 ou 7″ selon les versions) fait son apparition, comme sur la gamme « urbaine », tandis qu’un système audio Beats by Dr Dre de 480W est disponible en option. Quelle drôle d’idée quand on connaît le son de l’échappement d’une Abarth ! Des baquets carbones Sabelt sont eux aussi disponibles, toujours en option.

Ni date de disponibilité ni tarif ne sont communiqués pour l’instant. Mais certaines options très haut de gamme (les baquets carbone, le différentiel autobloquant,…) risquent de faire grimper la facture très haut, sans pour autant atteindre les sommets de la Biposto. Cette mise à jour est plutôt bienvenue, et risque fort de plaire à ceux qui aiment les petits bombinettes ! Quant à la Biposto, je vais lancer une pétition pour la faire revenir au plus vite.

Crédits photos : FCA