Heureusement qu’elle est là pour permettre à Alfa Romeo de vivre (ou survivre ?) et qu’elle complète efficacement la gamme MiTo un peu à la peine en 2011. Ainsi on apprend que le constructeur de Milan a vendu l’an passé quelques 80.000 exemplaires de sa berline compacte en Europe.

On sait aussi que 45% de ses ventes se sont faites en Italie, ce qui veut tout de même dire que l’autre coté des Alpes a absorbé environ 36.000 Giulietta en 2011. En Europe, le second marché de la voiture italienne est la France avec 9260 exemplaires vendus, le troisième est l’Angleterre avec plus de 7000 Giulietta et en quatrième position, on trouve l’Allemagne avec 6300 immatriculations.

Alfa nous donne quelques autres éléments sur la Giulietta. Nous découvrons sans surprise que la motorisation la plus vendue est le moteur L4 1.6 JTDM 105 ch, 290 Nm. Ce moteur représente 35% des ventes de Giulietta. La livrée la plus vendue est le Blanc Ghiaccio (33% des ventes) et ne perdons pas de vue que c’est la livrée que l’on voit dans la communication officielle Alfa Romeo, cela a du jouer sur les choix de la clientèle. Le rouge Alfa n’est choisi que par 16% des clients (3 rouges dispos au catalogue)… Tout se perd !

Pour revenir vers les moteurs, sachez que le 2.0 L JTDM représente 28% des ventes (la grande majorité en version 140 ch), le 1.4 MultiAir 170 est présent sur 15% des Giulietta et 3200 Giulietta Quadrifoglio Verde 1750 TBI 235 ont trouvé preneur en 2011 soit 4% des ventes.

On sait aussi que sont les versions Distinctive et Progression qui emportent les suffrages. Sachez enfin que l’acheteur « type » d’une Giulietta est un quadra qui vit en famille et qu’un acheteur sur cinq est une acheteuse ! Ci dessus vous avez en images la Giulietta type de 2011… Reste maintenant à souhaiter qu’Alfa Romeo ne lève pas la garde et la communication autour de la compacte et surtout que le constructeur milanais nous propose autre chose qu’une 4C (annoncée pour Paris 2012 en version 200 et 300 ch) génératrice d’un peu d’image même si Alfa n’en a pas vraiment besoin mais pas génératrice de volumes de ventes nécessaires pour faire vivre un réseau qui va vite s’essouffler avec une gamme de 2 modèles !

Via Alfa Romeo.