Surement l’administrateur délégué avait il quelque chose à se faire pardonner ou voulait il que les médias regardent ailleurs et oublient l’affaire du moment, toujours est il que Sergio Marchionne a profité de la conférence de presse durant laquelle on a appris le départ de Luca di Montezemolo pour faire une annonce surprise.

alfa romeo Giulia 2015

Notez dès à présent cette date sur vos agendas d’alfistes, d’amateurs de voitures italiennes ou tout simplement de passionnés d’automobile, il s’agit du mercredi 24 juin 2015. Ce jour là nous fêterons les 105 ans de la création de l’Anonima Lombarda Fabbrica Automobili mais nous aurons aussi la joie et le plaisir de découvrir la nouvelle Alfa Romeo Giulia 2016 qui doit succéder à la regrettée 159.

En dehors quelques mulets surpris depuis deux ou trois semaines aux abords des usines Maserati (a priori des Ghibli raccourcies), nous n’en savons pas plus au sujet de cette berline du segment D qui fera l’entrée de la gamme Alfa Romeo quand les Giulietta et MiTo auront pris leur retraite. Une chose est sure, cette berline devrait renouer avec la propulsion et proposera en option les 4 roues motrices.
Restons attentifs et lucides car depuis un mois, on voit tout et n’importe quoi, on parle uniquement de voitures à moteur V6 biturbo ou triturbo offrant des puissances comprises entre 350 et 510-525 ch… Ne rêvons pas le segment D vit essentiellement en Europe grâce aux motorisations essence jusqu’à 200 ou 250 ch et aux diesels, souvent à 4 cylindres, de 130 à 220 ch. C’est aussi un segment difficile et si ‘lon se réfère aux annonces faites en mai dernier, ce modèle va devoir réaliser de gros volumes dans l’Union Européenne et ce n’est pas gagné pour une firme qui vend actuellement aux environs de 70-75.000 unités.
Pour ceux qui pensent USA, l’affaire est loin d’être gagnée pour une firme peu connue du grand public, souvent considérée comme une marque de collectionneurs qui va devoir se frotter à des poids lourds du segments des « compact sedan ». La Nuova Giulia, si elle s’exporte aux USA, va devoir affronter les Fusion, Malibu, Dart, Camry,  Sentra, Accord,  S60, i40 et quelques allemandes bien installées sur le marché nord américain.

Si l’annonce est à entendre, il faut toutefois raison garder car nous avons encore à l’esprit la fameuse Giulia 2011/2012 qui avait été « annulée » par l’administrateur de la Fiat à quelques semaimes de sa présentation parce jugée trop grande pour les Etats Unis et trop petite pour l’Europe… Alors patientons et discutons, nous avons 9 mois pour cela !

Via AP, FCA/Fiat.