Les amateurs ne vont pas devoir trop tarder quand cette nouvelle Audi A1 Quattro sera commercialisée car elle ne sera produite qu’à 333 exemplaires par le constructeur bavarois. Une Audi A1 Quattro qui reprend l’allure sport & tuning de l’A1 Clubsport Quattro dévoilée au printemps 2011 lors du meeting de la Wörthersee.

Gros spoiler, bas de caisse, pare choc arrière avec diffuseur noir percé par deux grosses sorties d’échappement, gros aileron de hayon, suspension surbaissé, jantes alu 18 pouces “turbine” et les fameux yeux rouges façon conjonctivite qui ne sont pas des plus réussis, ni très élégants.

 

Mais au delà de l’allure sportive qui fait un clin d’oeil aux Ur Quattro et à la Quattro Concept, l’intéret de cette Audi A1 Quattro se situe sous la carrosserie. Bien sur exit le L5 2.5 L TFSI de 503 ch mais on retrouver tout de même le 2.0 L TFSI de l’Audi S3 (avec ID, pompe à huile régulée et turbo à gestion électronique) dans une version forte de 255 ch à 6000 trs/min et 350 Nm disponibles entre 2500 et 4500 trs. Cette petite Quattro avance ainsi une Vmax de 245 km/h, un 0 à 100 km/h abattu en 5.7 secondes et une consommation mixte de 8.5 L/100 km (consommation équivalente à celle de la S3 forte de 265 ch). L’A1 dispose bien sur de la transmission Quattro de type Haldex associée à un différentiel électronique EDL  (EDL Audi = XDS chez VW) et d’une BVM6. Il faut savoir qu’en conduite normale la puissance est transmisse aux roues avant et ce n’est qu’en cas de nécessité et/ou de conduite sportive qu’une partie de la puissance est transmise aux roues arrières. L’A1 Quattro est freinée par 4 disques autoventilés en 312 mm de diamètre. ETC, ABS, ESP déconnectable sont de la partie tout comme une direction assistée électrohydraulique et des roues en alu en 8.0 x 18 chaussée en 225/35 R 18.

Dans l’habitacle, on retrouve de beaux sièges sports quoiqu’un peu massifs au regard du volume de l’espace intérieur et un espace tout à fait  Audi. On déouvre une sellerie en cuir Nappa noir avec surpiqures contrastées rouges, des inserts laqués  noir brillant et alu, un pédalier et un repose pied en acier inoxydable brossé, un compte tour rouge et un bon niveau d’équipement. Le coffre propose un volume de chargement de 210 dm3 plus petit que celui de la version standard (270 dm3). Du fait de son kit aérodynamique, l’A1 Quattro grandit un peu avec une longueur de 3.987 m (+3.7 cm) mais les autres dimensions restes identiques à celles des autres modèles de la gamme.

Pour revenir aux équipements, sachez que l’A1 Quattro n’est disponible que dans une seule livrée Blanc Glacier avec arches et toit Noir Brillant. Outre les Jantes alu, le kit aérodynamique, l’A1Quattro propose d’origine les phares Xénon Plus avec leds, les leds arrières adaptatifs, l’éclairage d’ambiance à leds, les capteurs de pluie et de luminosité, le rétroviseur intérieur électrochromatique, le radar de recule, la climatisation automatique, l’alarme, la hifi Bose avec ampli de 465 watts et 14 HP (woofers de portières rétroéclairés), vitres surteintée, système d’infotainment  avec inteface MMI avec navigation et connection internet (Google Earth installé d’origine et lié à la navigation), multiconnectivité, Bluetooth, connection Hotspot WirelessLAN. Enfin le pack rangement et les surtapis sont eux aussi d’origine sur cette bouillante Audi A1 Quattro.

Pas encore de tarification disponible pour les 333 exemplaires qui seront produits et qui seront livrables dès le début du second semestre 2012. (vidéo à venir)

Via Audi.