A l’aube du premier anniversaire de la « LaFerrari », la marque au Trident pourrait-elle lancer une « LaMaserati » ?

Dans la décennie précédente, Ferrari a eu l’Enzo et Maserati a eu la MC12. Et bien que deux ans séparent leurs lancements respectifs, l’une et l’autre partageaient moteur et châssis. Si l’Enzo disposait de 660 chevaux et croisait à 350 km/h, la MC12 montait à 330 km/h pour 630 chevaux. La fourmi Ferrari est prêteuse de talents, mais conserve sa domination statistique, y compris dans les quantités produites, puisque seules 50 MC12 seront assemblées contre 400 Enzo (initialement, ce devait être 25 MC12 contre 349 Enzo). Enfin, la MC12 était prévue pour s’engager dans le championnat GT FIA (nécessitant 25 exemplaires d’homologation) alors que l’Enzo restait un plaisir individuel.

Avec la nouvelle supercar de Maranello, LaFerrari, et les ambitions de développement exponentiel de Maserati (50 000 ventes pour 2015 a promis S. Marchionne), le schéma Enzo/MC12 pourrait-il être reconduit ? Cela permettrait au Trident de couronner sa nouvelle gamme (à laquelle s’ajoutera le SUV Levante cette année), et à Ferrari de proposer une autre carrosserie sur le châssis de LaFerrari. En effet, esthétiquement, la MC12 avait un hard-top et un aileron que n’avait pas l’Enzo. En tout cas pour l’heure, deux dessinateurs se sont pris au jeu d’imaginer une « LaMaserati » : Anton Gjorsev avec la « MC22  » et plus récemment Mark Hostler avec une proposition rappelant un peu le concept-car Birdcage.

Pour l’heure, tout n’est que supputation. Ainsi, on peut aussi imaginer une LaFerrari roadster avant un éventuel dérivé Maserati…

Via Worldcarfans
Liens : Anton Gjorsev et Mark Hostler