C’est une cascade de nouveauté chez Opel en ce moment ! (Voilà ça c’est fait)
Après le Mokka, l’Adam, l’Astra restylée, l’Astra 4 portes, la Corsa ecoFLEX voici la nouvelle Opel Cascada ou le cabriolet 4 places selon le constructeur de Rüsselsheim. Et autant le dire tout de suite, c’est une jolie réussite qui devrait bien le faire sur les routes ensoleillées de l’été 2013. 

Nous l’attendions pour le Mondial de l’Automobile, elle fut absente afin de laisser la vedette à l’Adam et au Mokka mais il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir ce nouveau et élégant qui se départit de l’appellation (et de la filiation ?) avec l’Opel Astra en oubliant l’appellation Astra Cabriolet ou TwinTop pour prendre celle de Cascada plus évocatrice de voyage, de fraicheur et de plaisir. La Cascada est donc un grand cabriolet 4 places long de 4.697 m, large de 1.84 m qui va placer en concurrent direct des BMW Serie3, Audi A5, Lancia Flavia, Volvo C70 mais aussi Megane CC et VW Eos. Mais l’Opel avant deux arguments importants au moment du choix d’un cabriolet, une ligne fluide, dynamique et une belle capote en toile qui donne une très jolie allure harmonieuse à ce cabriolet lorsque le toit est en place.

 

Si l’allure emprunte à l’Astra elle s’en démarque par une face avant légèrement différente qui hésite entre Astra et Insignia et un pare choc spoiler redessiné et dynamisé. Les ailes avant ont elles aussi pris un peu d’ampleur et donnent un aspect racé à la voiture. On appréciera le profil « pur » et le dessin arrondi, surélevé du coffre mais qui finalement s’intègre très bien dans le dessin et ne perturbe pas du tout la ligne de ce nouveau cabriolet qui a des arguments esthétiques sérieux à faire valoir (NDLA : selon moi un des plus réussis avec l’A5 Cabriolet). Ce cabriolet Cascada est construit sur sur un empattement plus  long de 7.1 cm que celui de l’Astra TwinTop « last gen » ce qui fait que l’auto repose sur une base longue de 2.681 m ce qui laisse augurer des places confortables à l’arrière.

Exit donc le toit en dur lourd, onéreux, dévoreur de volume de coffre et pas toujours élégant, voici donc une belle capote en toile triple épaisseur qui peut s’ouvrir ou se fermer électriquement en 17 secondes et ce jusqu’à une vitesse de 50 km/h. 4 places mais aussi un volume de coffre correct puisqu’il oscille entre 280 et 350 dm3 selon que la capote est ou non pliée. On peut aussi profiter du système FlexFold qui permet de basculer électriquement par moitié le dossier de la banquette arrière et ainsi d’accéder au coffre. Puisqu’on parle de capote en toile, le constructeur explique que la toile est associée à une « membrane polyester » de nouvelle génération qui garantit une excellente isolation thermique mais aussi phonique. A vérifier mais on veut bien le croire quand on connait la jolie qualité des dernières capotes en toile de la production automobile.

Au lancement le cabriolet Cascada sera proposé avec deux mécaniques essence et une diesel :

– L4 1.4 L Ecotec 140 ch, 220 Nm, BVM6
– L4 1.6 L SIDI Turbo ECOTEC, 170 ch, 280 Nm, BVM6 ou BVA6 (option)
– L4 2.0 L CDTI 165 ch, 380 Nm, BVM6 ou BVA6 (option)

D’autres moteurs essence et diesel sont attendus dans les mois qui suivront la commercialisation du cabriolet.
Par rapport au cabriolet de la précédente génération, l’Astra TwinTop, la structure de la Cascada est 43% plus rigide en torsion et 10% en flexion grâce notamment à la présence de traverses d’acier venant renforcer le soubassement et de profils renforcés dans les bas de caisse. Toujours par rapport à l’Astra Twin Top, le cabriolet Cascada profite de voies avant qui gagnent 56 mm et de voies arrière qui prennent 70 mm. Voilà des éléments qui devrait aider à un bon comportement routier. Mais ce n’est pas tout puisque le nouveau cabrio dispose de l’essieu avant  HiPerStrut c’est à dire ce qui se fait de mieux chez Opel  le meilleur de ce qui se fait en matière de châssis chez Opel et notamment sur l’Insignia OPC. Le cabriolet Opel  peut aussi disposer en option de l’amortissement piloté adaptatif FlexRide. La voiture est freinée par 4 freins à disques (326 mm à l’avant et 325 mm à l’arrière) et est posée selon les modèles et les motorisations sur des jantes en 17 à 20 pouces de diamètre.

 

 

 

 

En matière d’assistances électroniques ( de série ou en option), le cabriolet Cascada propose tout ce que l’on trouve sur le marché à ce niveau de gamme, à savoir :

– système d’éclairage adaptatif AFL+ 11 fonctions d’éclairage automatiques, leds diurnes, feux arrière à leds, nouvelle génération de caméra frontale Opel Eye avec des fonctions comme la reconnaissance des panneaux routiers(TSR) , l’avertisseur de changement de voie intempestif (LDW), l’indicateur de distance de sécurité (FDI), l’avertisseur de collision imminente, la caméra de recul, l’aide au stationnement avancée qui facilite les manœuvres de stationnement, l’indicateur d’angle mort SBSA (Side Blind Spot Alert) et le démarrage en côte Hill Start Assist (HSA). Bien sur comme sur tous les cabriolets modernes sans arceaux, l’Opel Cascada dispose d’un système de sécurité pyrotechnique situé derrière les appuies qui permet la mise en place instantanée de deux petits arceaux en cas d’amorce de retournement.

 

On retrouve un habitacle très Opel avec un combiné porte instruments déjà connu tout comme la console centrale. On découvre de nouveaux sièges avant soit en tissu structuré, soit en cuir Nappa. Les sièges bénéficient de systèmes de chauffage et de ventilation lorsqu’on fait le choix de la sellerie cuir (le volant peut lui aussi être chauffant). Ainsi pour les jours chauds et ensoleillés, l’air frais est aspiré par les trous du cuir perforé pour augmenter le confort des passagers avant et éviter tous les problèmes de transpiration et de glisse sur le siège légèrement humide . On découvre aussi avec plaisir la présence d’un  bras télescopique qui vient mettre la ceinture de sécurité à portée de main ce qui évite les contorsions parfois pénibles pour attraper la dite ceinture. Pour le reste nous devrions retrouver sur ce nouveau Cascada le bon niveau d’équipement que l’on connait chez Opel sur les modèles de milieu et haut de gamme. Tous les modèles de Cascada reçoivent en série une télécommande sur la clé qui pernet d’ouvrir et fermer la capote à distance. La capote sera disponible en trois couleurs et on pourra l’harmoniser avec les dix coloris de carrosserie prévus dès le lancement.

 

Pour découvrir la première vidéo, c’est par là :

La cabriolet sera mis sur le marché en début d’année 2013 et c’est à ce moment là que nous connaîtrons en détail les finitions, les niveaux d’équipement et les tarifs de ce nouveau cabriolet qui est, selon Opel, le descendant des Opel Kapitan et Rekord Cabriolet des années 50 et 60.

Via Opel, Youtube.