Toyota FT HS (2)

Après avoir célébré les 75 ans de la marque et avant de servir de décor à la présentation d’un concept-car inédit jeudi prochain, le Rendez-Vous Toyota de l’avenue des Champs-Elysées exposait ce mois d’avril les dernières nouveautés européennes du n°1 mondial des ventes automobiles. Il s’agit des dernières générations de la compacte Auris, en version break Touring Sports, et du tout-terrain Rav4.

Toyota Rav4 (5)

Place au Rav4 au rez-de-chaussée. Toyota croit en la quatrième génération de son tout-terrain, désormais esseulé par un concurrence de plus en plus nombreuse ainsi que par les vrais-faux crossover de type Peugeot 3008 ou Nissan Qashqai. Qu’à cela ne tienne, le Rav4 reste fidèle à son concept, et BlogAutomobile a déjà pu se rendre compte de ses aptitudes et de ses qualités lors d’un essai. Pour le style, c’est autre chose : si l’identité Toyota est bien intégrée à la calandre, la partie arrière apparaît moins finement traitée. Néanmoins, le concept Rav4 Adventure, exposé au dernier salon de Genève, avec une belle couleur carmin, quelques protections, et des détails judicieux comme les diodes du pare-choc, rajoute du charme au modèle de départ. Est également exposé la version « Premium », qui se distingue par un jeu de jantes inédit, et une teinte sombre plus statutaire.

Sur la mezzanine du Rendez-Vous Toyota, on découvre quelques Auris, en majorité équipées de la technologie Hybrid Synergy Drive. Découvrons d’abord l’Auris Touring Sports « Black », qui, comme pour le Rav4 Adventure, est une version au design agrémenté de quelques détails qui rehaussent l’aspect général. A savoir : une belle teinte noire, qui souligne la présence de liserés rouges sur la calandre, les phares, le pare-choc et les jantes ; à l’intérieur, les combinés d’instrumentations sont sur fond rouge. Cela suffit à donner un supplément d’âme à cette compacte, certes bien dessinée, mais encore un peu terne.

Toyota Auris (2)

Toyota présente également en deux showcars sa technologie Hybride-essence. Elle est connue depuis la première Prius, en 1997, mais a été quelque peu améliorée depuis au point de devenir rechargeable sur secteur avec la dernière Prius « Plug-In ». Mais sur l’Auris on retrouve le schéma normal avec, sous le capot avant, les deux moteurs essence et électrique, le second ayant une autonomie de quelques kilomètres avant de passer le relai au premier ; sur l’essieu arrière prennent place les batteries du moteur électrique, ainsi que le réservoir d’essence. Toyota présente deux modèles en éclaté : une Auris berline, et une Touring Sports qui a la particularité -déjà vue au Salon de Genève- de s’ouvrir à moitié pour montrer ses parties avant et arrière au public.

Dernière attraction du Rendez-Vous Toyota, le concept FT-HS. Ce n’est plus une nouveauté, car il a été présenté au salon de Détroit 2007, il y a maintenant six ans. Son design reste néanmoins d’actualité, tout comme sa technologie hybride (FT-HS pour Future Toyota Hybrid-Sports) Si l’on ne retrouve pas son esthétique sur les modèles de série européens, c’est normal : le FT-HS est une réalisation de Calty, le bureau de recherche et design du constructeur aux Etats-Unis. Sous son capot, c’est un V6 3,5 l auquel est adjoint une moteur électrique, l’ensemble produisant 400 chevaux. Quand on vous dit qu’il est toujours dans le coup !

Cette exposition du Rendez-Vous Toyota disparaîtra d’ici le jeudi 25 avril, date à laquelle sera présenté un nouveau concept Toyota sur place… On vous en dira plus le moment venu !

Toyota FT HS (3)

Crédit photographique : François M.